AIP Les cours se déroulent normalement à Toulepleu GNA GAEC inaugurates Technical Staff Association GNA Population and Housing Census to begin in April 2021 GNA Confluent Media calls for public cooperation on upcoming SDG peace survey GNA Media should be responsible in crises reporting – Oppong Nkrumah APS LE COÛT DE CONSTRUCTION DES LOGEMENTS NEUFS EN HAUSSE DE 0, 5 % AU 2E TRIMESTRE APS DES AGROPOLES POUR DÉCONCENTRER LE TISSU INDUSTRIEL ANGOP Covid-19: Angola regista 265 recuperações e 244 novos casos ANGOP Covid-19 força confinamento de mais de 13 milhões de alunos – PR MAP Burkina/présidentielle: le fichier électoral est « fiable » (experts)

Les membres du CDLSTP/Plateau entretenus sur la politique nationale de santé communautaire 2020-2024


  28 Septembre      4        Politique (12146),

   

Porto-Novo, 28 Sept. (ABP) – Les membres de la Cellule départementale du conseil national de lutte contre le SIDA, la tuberculose, le paludisme, les hépatites, les infections sexuellement transmissibles et les maladies à potentiel épidémique (CDLSTP) du Plateau ont été, à la faveur d’une session extraordinaire, entretenus vendredi sur la Nouvelle politique nationale de santé communautaire 2020-2024 en vue de sa meilleure mise en œuvre dans le département du Plateau
L’initiative vise à entretenu non seulement les membres de ce creuset notamment les maires des cinq communes du département, sur la nouvelle politique nationale de santé communautaire 2020-2024 validée en conseil des ministres en mai dernier mais aussi et surtout, les amener à sensibiliser les élus locaux à la base pour un dénombrement des ménages envisagé dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de santé communautaire au Bénin.
Pour le chef de la cellule départementale du CDLSTP du Plateau, Docteur Ignace Gounongbé, dans le cadre de la mise en œuvre de cette nouvelle politique dans le domaine de la santé communautaire, les maires et les élus locaux ont un rôle capital à jouer. C’est pourquoi, précise-t-il, cette session extraordinaire est initiée pour porter les informations utiles à la connaissance des acteurs pour la mise en œuvre de la nouvelle politique de santé communautaire.
Le préfet du département du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo, a insisté sur la « nécessité pour les élus locaux de prendre à bras le corps le projet et d’aider au moment opportun, l’assistance technique dans le cadre du dénombrement des ménages » pour l’atteinte des objectifs.
Les relais communautaires qui seront recrutés dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de santé communautaire 2020-2024 au Bénin, renseigne-t-on, seront utiles sur plusieurs plans dont entre autres, la santé humaine, la santé animale, l’environnement et autres.

Dans la même catégorie