AIP La Fondation Lonaci remet un internat, une école et une cantine à Toumodi et N’Dêbo AGP Journée mondiale de lutte contre le sida : Ovan abrite les manifestations dans l’Ogooué-Ivindo AIB Lutte contre le terrorisme : Le Burkina Faso plaide pour un soutien urgent de la Chine AIB Burkina : 107 000 élèves déplacés internes réinscrits au cours de l’année scolaire 2020-2021 (gouvernement) AIB Ganzourgou/SIDA: Plus de 1000 patients sont suivies (médecin) AIB Kouldjim Guidio, coordonnateur du projet de lutte contre la Covid-19 dans les pays du G5 Sahel : «Les populations veulent du G5 Sahel des actions concrètes» ANP L’Ambassadeur des USA au Niger, en fin de mission, fait ses adieux au peuple nigérien ANP 1er édition de la Coupe de l’Ambassadeur de la Corée au Niger Niamey AIP Bientôt une deuxième Chaire UNESCO pour l’UAO de Bouaké AIP JMLS 2021: L’ONUSIDA met l’accent sur l’éradication urgente des inégalités qui alimentent la pandémie de Sida

Les travailleurs indépendants du Lôh-Djiboua se réjouissent du régime social de la CNPS en leur faveur


  17 Octobre      26        Emploi (309), social (23),

   

Divo, 17 oct 2021 (AIP)– Les travailleurs indépendants de la région du Lôh-Djiboua ont exprimé leur satisfaction et leur joie d’être désormais pris en compte dans un régime social spécifique, mis en place pour eux par la Caisse nationale e prévoyance sociale (CNPS), à la suite de l’institution, par l’Etat, de ce nouveau régime, le 17 juillet 2019, à travers une loi.

Ces travailleurs indépendants ont manifesté leur enthousiasme au terme d’une séance d’information et de sensibilisation, initiée par la Direction de la CNPS, vendredi 15 octobre 2021, dans un grand hôtel de Divo, en présence des préfets de la région, des directeurs et chefs de service, et des représentants locaux de différents corps de métiers où exercent souvent les indépendants.

Vue partielle des représentants des travailleurs indépendants de la région

« Nous partons de cette rencontre très satisfaits, car ce n’était pas possible en son temps que des travailleurs indépendants comme nous (pasteurs) ayons des revenus, quand nous partons à la retraite. Or avec ce projet, nous pouvons toucher une pension à notre retraite », a déclaré le président de la Fédération des églises du Lôh-Djiboua, Prophète Elie Eko.

Le président des commerçants de Hiré, Diaby Aziz Abdoulaye, a également salué ce nouveau régime social et a souligné que « ce projet donne de la valeur aux commerçants ». « Donc, ça nous sied, et je vais sensibiliser tous nos commerçants à adhérer », a-t-il ajouté.

Le chef de la délégation de la CNPS, Bamba Amed, Conseiller technique du Directeur général de la CNPS, en charge du régime social des travailleurs indépendants, et le Directeur du recouvrement, Boni Claude, ont expliqué ce nouveau régime social.

Le travailleur indépendant, a-t-on noté, est toute personne qui travaille à son propre compte, notamment en tant qu’agriculteur, artisan, commerçant, transporteur, sportif, artiste, libéral, consultant, exploitant minier, ou dirigeant non salarié d’entreprise.

Quand le travailleur indépendant se fait enrôler, il doit verser à la CNPS des cotisations journalières, mensuelles ou mêmes trimestrielles, convenues avec la CNPS, en fonction de ses revenus. Une campagne de proximité dans les sous-préfectures et villages est annoncée dans les prochaines semaines auprès des populations, avec le soutien du corps préfectoral.

En retour, a souligné M. Bamba Amed, les prestations sociales offertes par la CNPS sont une pension de retraite payée au travailleur indépendant jusqu’à son décès, des indemnités journalières, en cas de maladie ou d’accident, des indemnités journalières payées à la femme travailleuse indépendante, en cas de maternité, lorsqu’elle arrête de travailler pendant trois mois, correspondant au congé de maternité.

Dans la même catégorie