ANP « Tillabéry Tchandalo » : la Ville de Niamey organise une opération de salubrité à Tillabéry AMI Ouvertures des travaux du 18eme sommet des chefs d »Etat membres de l’OMVS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Un cadre apporte sa compassion aux victimes de l’incendie de Baoulékro et appelle à un élan de solidarité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le MINAS a Alépé pour une action communautaire de salubrité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Agneby-Tiassa : les conseilleurs régionaux renforcent leurs capacités opérationnelles GNA 64-year old chief is Overall Best Farmer of Okere District GNA UNMISS GHANBATT 8 embarks on clean-up, medical outreach in Ningo-Prampram GNA 65 year-old woman wins best farmer at Asante-Akim Central GNA ‘Small scale agriculture development will ensure national growth’ AIP Côte d’Ivoire-AIP/Sikensi : le comité départemental de gestion des sinistres exhorté à agir dès décembre

L’indice Ibrahim pointe le caractère préoccupant de l’environnement des entreprises


  30 Octobre      34        Economie (6793), Entreprises (222),

   

Dakar, 30 oct (APS) – La détérioration de l’environnement des entreprises, enregistrée au cours de la dernière décennie sur le continent africain, constitue une grande préoccupation au regard de la croissance attendue de près de 30 % de la population en âge de travailler, souligne le dernier rapport de l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine (IIGA).

« La trajectoire de la performance continentale en matière d’environnement des entreprises est préoccupante. La détérioration de presque 5 points au cours de la décennie écoulée est alarmante, face à une croissance attendue sur le continent de près de 30, % de la population en âge de travailler (15-64 ans) au cours des dix prochaines années », relève l’étude dont l’APS a reçu une copie.

Selon le rapport, quelque 750 millions d’Africains vont venir grossir la liste des demandeurs d’emplois, dans un contexte où, sur dix ans, le progrès en matière de développement économique durable est quasiment nul.

L’indicateur +satisfaction publique+ en matière de création d’emplois a perdu 3, 1 points, et l’indicateur +Mesures en faveur de l’insertion socio-économique des jeunes+ en a perdu 2, 3, fait-on remarquer de même source.

+Stagnation et déclin, en matière d’éducation+

Dans le même temps, l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine, fait ressortir une autre préoccupation liée à l’évolution de la dimension éducation. « Si les progrès enregistrés en termes de développement humain constituent un des résultats les plus positifs de l’IIAG 2018, la stagnation déjà enregistrée l’an dernier en matière d’éducation s’est désormais transformée en déclin », estiment les auteurs de l’étude.

« Au cours de ces cinq dernières années, les scores en matière d’éducation se sont détériorés pour la moitié des pays du continent (27), ce qui signifie que pour plus de la moitié de la population africaine (52, 8 %), les résultats en matière d’éducation sont désormais en net recul », fait-on valoir.

Le ralentissement enregistré est tiré par la détérioration sur l’ensemble de la décennie des indicateurs mesurant l’harmonisation du système éducatif avec les besoins du marché et la qualité du système éducatif, désormais aggravée par la chute récente enregistrée à propos de +Satisfaction publique+ en matière de services éducatifs, détaille l’IIAG.

AKS/ASB

Dans la même catégorie