ANG Caju/Presidente da CCIAS diz que cerca de 50 mil toneladas de castanha do ano passado ainda se encontram em armazéns ANG Política/Presidente do partido Luz defende necessidade dos recursos do Estado serem utilizados em benefício da população em geral ANG Imprensa/Jornalistas e técnicos da Rádio Capital FM assinalam com vigíla um ano de ataque à estação por homens armados MAP Des journalistes sportifs africains mettent en avant le développement de l’infrastructure du football au Maroc (média ghanéen) AGP Gabon : Une délégation du Fonds mondial contre le Sida reçue au ministère de la Santé ANP Inauguration d’une radio communautaire à Tibiri Gobir ANP Formation des défenseurs et commis d’office sur les mécanismes de plainte, des droits de l’homme susceptibles d’être violés et les voies de recours. ANP Fin de la rencontre annuelle des cadres du ministère de la Communication ANP Diffa : Atelier régional sur l’élaboration de la stratégie nationale des solutions durables pour les Personnes Déplacées AGP Gabon : Une double invitation pour Ali Bongo Ondimba en Azerbaïdjan

Lutte contre le paludisme : Diouf Sarr appelle à s’inspirer des innovations


  9 Mai      30        Innovation (122), Santé (14191),

   

Karang, 9 mai (APS) – Le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a fait part de la nécessité de s’inspirer des innovations en matière de lutte contre le paludisme afin de parvenir à l’élimination de la maladie à l’horizon 2030.

‘’Atteindre l’objectif de l’élimination du paludisme nécessite aussi des innovations dans la manière dont les outils de lutte actuellement disponibles sont sélectionnés et fournis’’, a-t-il notamment déclaré.

Intervenant dimanche à une cérémonie officielle de lancement d’une campagne conjointe de distribution de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) avec la Gambie, Diouf Sarr a ainsi souligné que le diagnostic amélioré et des médicaments plus efficaces constituaient des innovations importantes.

‘’Innover pour réduire la charge du paludisme et sauver des vies’’, est d’ailleurs, le thème de l’édition 2022 de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme.

‘’Ces innovations sont nécessaires pour arriver à l’objectif d’élimination du paludisme d’ici 2030, selon les orientations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)’’, a-t-il ajouté lors de la manifestation organisée dans le village frontalier de Karang.

Il a notamment évoqué les orientations en matière de lutte anti-vectorielle, les moustiquaires imprégnées de dernière génération, le diagnostic amélioré et des médicaments plus efficaces.

Il a ainsi qualifié de novateur la campagne simultanée de distribution transfrontalière de MILDA.

‘’La lutte contre le paludisme constitue encore un énorme fardeau économique. Tant que cette maladie existera, elle menacera les plus démunis et les plus vulnérables’’, a fait valoir Abdoulaye Diouf Sarr.

Son homologue gambien, Amadou Lamin Samakeh, a dit que la lutte contre le paludisme était également un investissement pour le développement.

‘’Les engagements financiers de nos partenaires sont nécessaires pour l’élimination du paludisme d’ici 2030, mais nous allons travailler avec le Sénégal de manière soudée et collaborative comme une seule famille car le paludisme n’a pas de frontières’’, a assuré le ministre gambien en charge de la Santé.

Dans la même catégorie