AIP Des nominations au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique APS FATICK : 519,878 TONNES DE GRAINES D’HUILERIE COLLECTÉES (DRDR) APS LE DRDR DE FATICK LISTE LES OBSTACLES AU BON DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE ARACHIDIÈRE APS MUTUELLE DE SANTÉ : PLUS DE 1500 ÉLÈVES ENRÔLÉS À KOLDA PAR UN BIENFAITEUR APS ABDOUL MBAYE : ‘’LAISSONS SOUFFLER DIARY SOW, ELLE REVIENDRA À LA LUMIÈRE’’ ABP Institutions / Les prouesses de la huitième législature saluées ABP Institutions / 38 lois adoptées en 2020 par le parlement béninois ABP Education / Le gouvernement clarifie les dispositions en cours pour régulariser la situation des moniteurs dans les universités du Bénin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Le document attribué au ministre de la santé sur la toile est une fake news (Gouvernement) ABP Justice / Lancement de l’atelier de validation du tableau de bord des indicateurs de justice pour mineurs au titre de l’année 2019

Nigeria : 1,5 milliard USD de la BM pour la relance économique


  15 Décembre      9        Economie (10825),

   

Abuja, 15/12/2020 (MAP) – La Banque mondiale a approuvé, mardi, un financement de 1,5 milliard de dollars, en faveur du Nigeria pour poser les bases d’une reprise résiliente post-covid-19.

Cette somme, avalisée dans le cadre d’un nouveau partenariat pays (CPF), sera destinée au financement de deux programmes : L’initiative Nigeria Covid-19 Action Recovery and Economic Stimulus (Nigeria CARES) et le programme de transparence, de responsabilité et de durabilité budgétaires de l’État pour les résultats (SFTAS), financés à hauteur de 750 millions de dollars chacun, selon des médias ouest-africains.

Le premier programme contribuera à améliorer l’accès aux transferts sociaux et aux subventions, à renforcer les chaînes d’approvisionnement alimentaire pour les ménages pauvres et l’appui aux MPME.

Quant au second, il permettra de renforcer la réponse Covid-19 des 36 Etats du Nigéria, à accroître la mobilisation des recettes et à améliorer la responsabilité et la transparence dans la gestion des ressources publiques.

Le nouveau cadre de partenariat pays (CPF) acté ce jour entre le Nigeria et la Banque mondiale s’étend sur la période 2021-2024.

Au cours de cette période, le Nigeria mettra en œuvre des réformes notamment en vue d’améliorer la gouvernance, réduire la pauvreté et promouvoir une croissance durable et inclusive. La Banque mondiale, elle, en fonction des progrès du pays, s’engagera à appuyer la mise en œuvre de projets à fort potentiel dans le pays.

Dans la même catégorie