APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

N’Zérékoré : l’ouverture des classes enregistre peu d’engouement dans certaines parties de la ville


  2 Décembre      10        Education (4147),

   

N’zérékoré, 02 déc. Prévue le 1er décembre 2020, la rentrée scolaire pour la session 2020-2021 n’a pas connu un grand engouement dans certains endroits de la ville de N’zérékoré.

Les kits sanitaires, la distanciation sociale et le port des masques faciaux sont respectés dans les écoles. Au lycée Felix Roland Moumié, par exemple, le constat est satisfaisant.

Selon le gouverneur de la région de Nzérékoré, l’ouverture a été une réussite. Il a fait une invite au corps enseignant et aux jeunes filles.  

« Nous sommes contents de constater que les élèves sont venus en grand nombre, et que les professeurs sont en classe. Ce que nous demandons aux élèves c’est de prendre les études au sérieux et avoir à l’esprit que les examens de fin d’année se préparent en début d’année. J’invite les professeurs à être assidus à dispenser correctement les cours en respectant toutes les règles pédagogiques afin que les élèves assimilent facilement les cours dispensés. Je demande aux jeunes filles d’être battantes. Vous êtes sur les mêmes pieds d’égalité que les garçons. Mon souhait serait, que les filles soient les portes flambeaux cette année », a lancé Mohamed Gharé.

Au collège Gonia par contre, seulement 40% des élèves ont répondu présents à l’appel. Pour le responsable de cet établissement, plusieurs parents et élèves n’étaient pas sûrs de son effectivité, c’est pourquoi l’on note cette faible affluence selon lui.

‘’La rentrée a repris et les mesures de sécurité sont en place. Seulement les élèves ne sont pas venus en grand nombre juste 40%. Mais c’est acceptable parce qu’il y avait trop de bruits autour de cette rentrée. Chose qui n’a pas permis aux enfants de vite s’apprêter’’, a soutenu Mory Traoré, principal du collège Gonia.

Plusieurs élèves ne respectent pas parfois l’appel du gouvernement par rapport à la rentrée des classes. Certains attendent jusqu’à une semaine pour rejoindre les autres. Par contre d’autres sont bloqués pour des raisons financières.

Dans la même catégorie