GNA Accra College of Medicine holds sixth matriculation/fourth white coat ceremony Infopress Movimento ‘Wake Up, Queen’ quer empoderar economicamente as mulheres cabo-verdianas Infopress Fogo: Formação em iniciação profissional de guias turísticos principia ainda este mês Infopress Santo Antão: Incêndio em armazém destrói 12 motores de bote em Cruzinha Infopress Futebol: Presidente da AFRN-SA acusa clubes de “tentativa de boicote” do arranque das provas Infopress “Vivarte – Escola de Artes” de Pensamento forma nova geração de artistas e trabalha na integração social da comunidade GNA COVID-19 kills 26 people in Bono Region within three months INFORPRESS Malabo acolhe I Cimeira de Negócios da Confederação Empresarial da CPLP GNA Employees urged to join or form associations GNA Bono East Region records 1.2 percent Covid-19 deaths

Pierre Ngolo pour la consolidation de la paix


  2 Février      18        Politique (15506),

   

Brazzaville, 02 Février (ACI) – Le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, a invité, le 1er février à Brazzaville, les acteurs politiques congolais au respect de l’éthique, pour consolider la paix et la sécurité sociale pendant et après l’élection présidentielle de mars prochain.
«L’élection présidentielle, prévue pour le 17 et le 21 mars prochains peut être un moment de cristallisation des passions aux conséquences sociales néfastes si les acteurs politiques congolais venaient à se dérober de leur ligne d’éthique», a-t-il déclaré, à l’ouverture de la 11ème session ordinaire du Sénat tenue en présence du ministre des Affaires foncières et du domaine public, chargé des relations avec le parlement, M. Pierre Mabiala.
Pour M. Ngolo, les politiques congolais auraient tort et couraient le risque de disqualification si leur pratique constante devrait avoir pour effet la fragilisation de la paix, l’aggravation de l’insécurité et de la misère du peuple. Il les a exhortés à se comporter en dirigeants avisés, toujours guidés par des vraies ambitions pour la nation et résolus à se plier devant le verdict populaire contribuant ainsi à l’essor de la démocratie dans le pays.
En qualité des sénateurs, constitutionnellement investis au rôle de modérateur et de Conseil de la Nation, «nous devons, dans une telle conjoncture, exceller par des initiatives anticipatives des risques d’explosion et restauratrices de la confiance et de la quiétude là où elles ont été brisées»

Dans la même catégorie