AIP An 62 : le préfet de Bouna rappelle les infrastructures en cours de réalisation AIP La Banque mondiale finance la construction d’une maternité dans un village de Boundiali AIP An 62 : Le préfet de Bouaflé exhorte les populations à se faire vacciner contre la COVID-19 AIP An 62 : d’importants projets en cours de réalisation dans le Bounkani AIP 62 ans : Le président du REMEDES salue la grâce présidentielle accordée à Laurent Gbagbo ACI Plus de 4 millions de personnes ciblées par le vaccin contre la fièvre jaune ACI Les acteurs de la sécurité sociale plaident pour l’harmonisation des législations au profit des travailleurs migrants AIP An 62 : Prix d’excellence pour le comité de gestion local du Parc national de la Comoé AIP AN 62 : Le préfet engage les populations d’Abengourou à faire barrage à l’orpaillage clandestin AIP An 62 : Le respect des mesures contre la maladie à virus Marburg exigé

Plus de 500 enseignants recrutés dans l’enseignement supérieur


  18 Juin      21        Education (6431),

   

Abidjan, 18 juin 2022 (AIP) – Au total, 508 assistants, assistants chefs de clinique et attachés de recherche ont été recrutés en 2022, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS), Pr Adama Diawara, lors d’une conférence de presse tenue au sein dudit ministère à Abidjan Plateau.

Pour le concours d’attachés de recherche, sur 46 candidatures validées, 40 ont été déclarés admis, concernant les assistants chefs de clinique, sur 90 candidatures validées, 77 seront admis et 391 admis sur 1778 candidats pour le poste d’assistants, ce qui fait un taux de réussite d’environ 22 %, a fait savoir Pr Diawara.

“Pour les assistants, 102 postes sont à pourvoir dont 50 qui relèvent de la future université de Bondoukou, donc un total de 152 postes. Ils seront mis en concours dans le mois d’octobre”, a-t-il spécifié.

Selon le ministre Diawara, son département ministériel fait face notamment, à des défis d’insuffisance d’enseignants dans certaines spécialités et un problème d’heures supplémentaires.

Il a indiqué que l’échec constaté au niveau des assistants au concours de cette année est une inadéquation formation-emploi du point de vue quantitatif, parce que le nombre de docteurs qui sortent des universités est largement supérieur au nombre de postes budgétaires qui pourrait être créé dans les structures du MESRS.

Pour résoudre ce problème, Adama Diawara propose un processus de formation doctorale par la création d’école doctorale bientôt par voix de décret, qui passera en Conseil des ministres en vue d’estimer les étudiants qui les intégreront en fonction des possibilités d’absorption du marché de l’emploi.

De 2012 à 2022, 4 064 enseignants-chercheurs avaient été recrutés. Pour cette année 2022, ce sont 660 postes à pourvoir dont 450 pour le recrutement nouveau et 210 glissements catégoriels.

Dans la même catégorie