MAP Affaire des soldats ivoiriens détenus au Mali: la mission de la CEDEAO rencontre le président de la transition APS UCAD : LA RENTRÉE UNIVERSITAIRE REPORTÉE AU 10 OCTOBRE APS UN HOMMAGE DE KIM JONG-UN À SADIO MANÉ ? NON, IL S’AGIT D’UNE VIDÉO DÉTOURNÉE ANP Restructuration de la commission de la CEDEAO : Les députés communautaires édifiés sur les prérogatives du parlement de la communauté dans ce contexte ANP Des progrès enregistrés dans la réalisation des cibles annuelles des livrables ‘’, rapport de suivi semestriel de l’action gouvernementale ANP Vers la refonte du régime des retraites des fonctionnaires au Niger ANP Echange à Niamey entre le président Mohamed Bazoum et la vice- administratrice chargée des Politiques et Programmes à l’USAID GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah

Présidentielle 2020 : Abidjan ville calme le jour du scrutin


  31 Octobre      29        Politique (20834),

   

Abidjan 31 oct 2020 (AIP)- Quelque 7,5 millions d’inscrits sont appelés aux urnes ce samedi 31 octobre 2020. Mais la présence des habitants à Abidjan, dans les rues tout comme dans des bureaux de vote, reste timide, a constaté l’AIP.

Tandis que certains sont crispés par la peur de tension et d’affrontement, d’autres répondent à l’appel à la désobéissance civile, se traduisant ce jour par un boycott du vote.

M. Konaté vient d’accomplir son devoir civique au bureau de vote N°3 à EPP Sicogi 7, une école primaire située derrière le 16ème arrondissement à Yopougon.

En plein centre de la commune de Yopougon, les magasins sont pratiquement tous fermés. Seul la pharmacie Wakouboué et le supermarché sont ouverts. Les propriétaires de magasins ont fermé par mesure de précaution. Des propriétaires ont déserté leurs magasins pour éviter des pillages en cas de troubles électorales, ceci au grand désarroi des habitants voulant effectuer des emplettes, indique un observateur, qui note que depuis 17 h de la veille, tous les magasins de la rue avaient fermé.

Certaines boulangeries font exception. Elles drainent une foule de personnes pour faire des stocks de pains, a indiqué une observatrice dans la file d’attente.

Au carrefour Wakouboué, la traversée de la route qui habituellement était à risque, est aujourd’hui aisée. Pas d’embouteillage. Presque pas de véhicules en circulation, transport commun comme véhicule personnel. En outre, de ce carrefour à Yopougon jusqu’au Plateau, la circulation est fluide. La voie est libre de véhicules.

Face à cette situation morose, en ce jour de vote, Jean luc, cadre à la retraite âgé de 79 ans, qui se prépare pour voter, appelle la population à sortir pour accomplir son devoir civique.

Dans la même catégorie