ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

Présidentielle 2020 : Abidjan ville calme le jour du scrutin


  31 Octobre      25        Politique (17866),

   

Abidjan 31 oct 2020 (AIP)- Quelque 7,5 millions d’inscrits sont appelés aux urnes ce samedi 31 octobre 2020. Mais la présence des habitants à Abidjan, dans les rues tout comme dans des bureaux de vote, reste timide, a constaté l’AIP.

Tandis que certains sont crispés par la peur de tension et d’affrontement, d’autres répondent à l’appel à la désobéissance civile, se traduisant ce jour par un boycott du vote.

M. Konaté vient d’accomplir son devoir civique au bureau de vote N°3 à EPP Sicogi 7, une école primaire située derrière le 16ème arrondissement à Yopougon.

En plein centre de la commune de Yopougon, les magasins sont pratiquement tous fermés. Seul la pharmacie Wakouboué et le supermarché sont ouverts. Les propriétaires de magasins ont fermé par mesure de précaution. Des propriétaires ont déserté leurs magasins pour éviter des pillages en cas de troubles électorales, ceci au grand désarroi des habitants voulant effectuer des emplettes, indique un observateur, qui note que depuis 17 h de la veille, tous les magasins de la rue avaient fermé.

Certaines boulangeries font exception. Elles drainent une foule de personnes pour faire des stocks de pains, a indiqué une observatrice dans la file d’attente.

Au carrefour Wakouboué, la traversée de la route qui habituellement était à risque, est aujourd’hui aisée. Pas d’embouteillage. Presque pas de véhicules en circulation, transport commun comme véhicule personnel. En outre, de ce carrefour à Yopougon jusqu’au Plateau, la circulation est fluide. La voie est libre de véhicules.

Face à cette situation morose, en ce jour de vote, Jean luc, cadre à la retraite âgé de 79 ans, qui se prépare pour voter, appelle la population à sortir pour accomplir son devoir civique.

Dans la même catégorie