AIP COVID-19: Onze nouveaux cas confirmés en Côte d’Ivoire (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19: Une batterie de mesures pour supporter la crise sanitaire (PM) AIP Covid-19 : Amadou Gon annonce un plan de 1700 milliards de FCFA pour soutenir l’économie APS CORONAVIRUS : LE GROUPE BANCAIRE UBA OFFRE 150 MILLIONS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : Un cabinet d’intelligence économique s’inquiète de l’impact de la pandémie sur la filière cacao APS DÉCÈS DE L’ANCIEN PRÉSIDENT DE MARSEILLE, PAPE DIOUF APS TAMBACOUNDA : DES DONS EN VIVRES ET UNE ASSISTANCE FINANCIÈRE À PLUSIEURS GROUPES SOCIOÉCONOMIQUES APS LES ETATS MEMBRES DE L’OIF DEVRAIENT CONTRÔLER LE TRAVAIL DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL (PENDA MBOW) AIP COVID-19 : Des infectiologues internationaux émettent des doutes sur le bilan réel des chiffres en Chine AIP COVID 19: Des leaders d’opinion de Touba sensibilisés au respect des mesures sanitaires

PSE : un taux de concrétisation de 177 % (ministre)  


  17 Décembre      40        Economie (8121), Finance (426),

   

De l’envoyé spécial de l’APS : Amadou Samba Gaye

Dakar, 17 déc (APS) – Le Plan Sénégal émergent (PSE) a enregistré un taux de concrétisation des bailleurs financiers de 177 %, a souligné le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.

« A l’heure du bilan de la mobilisation effective » des montants escomptés pour la mise en œuvre du PSE sur une période de 5 ans, « votre engagement a été bien au-delà de nos attentes avec un financement total de 6 606 milliards de FCFA réparties en 173 conventions signées, soit un taux de concrétisation des engagements financiers de 177% », a-t-il dit.

Ces « chiffres éloquents illustrent la grande célérité avec laquelle ces financements ont été mobilisés », selon Amadou B$a qui intervenait lors de la cérémonie d’ouverture de la 8e table-ronde des bailleurs de fonds du Sénégal à Paris.
Le 24 février 2014, la communauté des partenaires techniques et financiers avait annoncé « qu’elle allait mettre à notre disposition 3 729 milliards de FCFA, soit 6,5 milliards de dollars US », a rappelé Amadou Ba.

Le coût global du Plan d’actions prioritaires était chiffré à 9 685,6 milliards FCFA, soit 16,8 milliards de dollars US. Le financement attendu des Partenaires techniques et financiers (PTF) était évalué à 1 853 milliards de francs CFA.
ASG/BK

Dans la même catégorie