MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines AIP Côte d’Ivoire/ Les résultats de la 24è journée du championnat de ligue 1 MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique AIP La CAF réduit le nombre des clubs ivoiriens en coupes interclubs MAP FIAB-2019 à Essaouira: Focus sur la beauté et l’innovation comme vecteurs de l’économie responsable en Afrique MAP La sécheresse réduirait de 1 point de pourcentage les prévisions de croissance économique du Kenya pour 2019 (Banque centrale) ACP Une marche de soutien au Président de la République suite à l’annulation de la condamnation de Moise Katumbi Chapwe ACP Les prix de la viande, du poisson, du poulet et du sucre en hausse sur le marché kinois ACP L’Agence congolaise de presse dotée d’un lot d’ouvrages

Revue annuelle édition 2018 des réformes Politiques de l’UEMOA au Niger


  12 Février      5        Culture (2068),

   

Niamey, 12 Fév (ANP) – La revue annuelle édition 2018 des réformes politiques, projets et programmes communautaires de l’union économique et monétaire de l’Afrique de l’ouest (UEMOA) au Niger s’est ouverte ce mardi 12 février à Niamey.

En 2018, le Niger affiche un taux satisfaisant de mise en œuvre des réformes de 64,79% contre 57,9% en 2017, soit une progression de 7 points, selon l’institution régionale.

Cette réunion regroupe les ministres sectoriels et le président de la commission de l’UEMOA au Niger sera suivie d’une présentation des conclusions au Premier Ministre.

Dans son allocution, le ministre des Finances M. Mamadou Diop a indiqué que cette rencontre constitue sans nul doute , la preuve de la pleine et entière adhésion de nos Etats au processus d’intégration au sein de l’UEMOA et témoigne également de tout l’intérêt  que le Niger accorde à l’intégration régionale en tant que cadre approprié d’une croissance économique forte et durable de nos états en vue d’une amélioration des conditions de vie des populations de l’union.

Le ministre nigérien a indiqué que ‘’la revue technique devait être suivie d’une rencontre politique pour présenter les résultats et les conclusions qui en sont issues’’.

‘’C’est dans ce cadre que nous nous réunissons aujourd’hui pour sacrifier à cette tradition et impulser davantage la mise ne œuvre des réformes au Niger ‘’, a-t-il expliqué.

M. Mamadou Diop d’espérer qu’au « regard de vos s implications personnelles dans la mise en œuvre des réformes, des programmes, et projets communautaires au niveau de vos départements ministériels respectifs, et reste persuadé et convaincu que les objectifs escomptés au cours de cette revue seront pleinement atteints ».

Pour sa part, le président de la commission de l’UEMOA M. Abdallah Boureima a dans une intervention rappelé que conformément aux dispositions  de la décision du conseil des ministres du 19 décembre 2013 , la présente revue politique a été précédée d’une revue technique , sanctionnée par un mémorandum adopté par consensus , que nous passerons en revue , afin d’en rendre compte au Premier Ministre.

‘’Au cours de la revue technique, les équipes du Niger et de la commission de l’UEMOA ont travaillé dans une ambiance empreinte de franche collaboration, de professionnalisme et d’objectivité’’, a-t-il fait savoir.

Le président de la commission de l’UEMOA, d’indiquer que « La revue au Niger a connu une bonne implication de tous les acteurs , grâce à l’engagement matérialisé  de tous les membres  du gouvernement ici présents par les rencontres préparatoires tenues entre les experts sectoriels des différents ministères avec ceux du Ministère chargé des Finances , et en présence de notre Représentant Résident au Niger , pour faire le point des recommandations de la revue précédente ».

‘’ La revue 2018 a été sanctionnée par un projet de mémorandum adopté par consensus, dont l’économie sera présentée par M. Mamadou Makhtar Diagne, commissaire de l’UEMOA, en charge du Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure’’, a-t-il notifié.

L’UEMOA regroupe huit pays de l’Afrique de l’Ouest ayant le Franc CFA en commun à savoir le Niger, le Mali, Le Burkina, Le Bénin, Le Togo, Le Sénégal, La Côte d’Ivoire et la Guinée Bissau.

Dans la même catégorie