APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

Rwanda: 22 ans de prison requis contre l’opposante Diane Rwigara


  7 Novembre      166        Politique (19635),

   

Kigali, 07/11/2018 (MAP) – Le parquet rwandais a requis, mercredi, 22 ans de prison contre l’opposante Diane Rwigara, accusée d’incitation à l’insurrection et de falsification de documents, lors d’un procès tenu en une seule journée à Kigali.

Au cours de cette audience, le parquet a requis 15 ans de prison pour « incitation à l’insurrection », 7 ans pour « fabrication ou falsification de documents » et « faux et usage de faux » en plus d’une amende de six millions de Francs rwandais (7000 dollars), rapporte la presse locale.

Le ministère public a aussi requis 22 ans de prison contre la mère de Diane Rwigara, Adeline Rwigara, pour « incitation à l’insurrection » et « incitation à des divisions » ainsi qu’une amende d’un million de Francs rwandais (1153 dollars).

Le verdict est attendu le 6 décembre prochain et sera rendu par une cour de trois juges.

Diane Rwigara et sa mère sont poursuivies avec quatre personnes vivant à l’étranger. Il s’agit de Thabita Gwiza, Mukangarambe Xaverine, Mushayija Edmond alias Sacyanwa et Jean Paul Turayishimiye pour lesquels le parquet a requis 15 ans de prison.

La mère et la fille sont aussi inculpées d’évasion fiscale. La famille Rwigara est en effet sommée par le fisc rwandais de payer près de cinq millions d’euros d’arriérés et d’amendes dans le cadre du recouvrement de l’activité économique de l’usine Premier Tobacco Company.

Fille du très connu commerçant Rwigara Assinapol qui n’est plus, Diane Rwigara avait tenté de se présenter à l’élection présidentielle d’août 2017, avant de voir sa candidature invalidée pour falsification de documents par la Commission électorale nationale.

Son père, Rwigara Assinapol, est décédé en février 2015 dans un accident de la route, selon la police. Depuis, femme et enfants du défunt contestent la version accidentelle et dénoncent un « assassinat » par le régime au pouvoir à Kigali.

Avant leur arrestation, les membres de la famille Rwigara avaient même envoyé une lettre au Président rwandais Paul Kagame, réclamant une enquête et une protection en arguant qu’ils se sentaient en danger.

Dans la même catégorie