GNA Parliament set to vet President’s nominees GNA COVID-19: Ghana records more than 600 daily infections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux tonnes de ciment et un million pour soutenir la construction de deux mosquées à Tengrela AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre KKB attendu dimanche dans le village du président Laurent Gbagbo APS UNE ASSOCIATION FRANÇAISE OFFRE DU MATÉRIEL MÉDICAL À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE THIÈS APS PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR DIT SE PRÉSENTER EN CANDIDAT FAVORI APS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ NOUÉS À DIOURBEL POUR OFFRIR DES EMPLOIS À 308 JEUNES APS LE SIÈGE DE LA ZONE A DE L’UFOA SERA DÉLOCALISÉ À DAKAR AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement de la deuxième dose de la vitamine A et de déparasitant à Gbéléban AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le premier préfet du département de Bonon présenté à la population

Rwanda/Covid : 52.000 interpellations en une semaine pour violation des mesures de prévention


  7 Janvier      10        Santé (8674),

   

Kigali, 07/01/2021 (MAP) – Environ 52.000 personnes ont été interpellées au Rwanda entre le 29 décembre et le 5 janvier pour violation des mesures de prévention mises en place pour lutter contre la propagation de la Covid-19, apprend-on jeudi de source officielle.

La majorité des contrevenants ont été arrêtés pour non-respect de la distanciation sociale, pour non-port du masque de protection ou encore pour violation du couvre-feu nocturne, a indiqué le porte-parole de la Police nationale rwandaise, Jean-Bosco Kabera.

Outre ces arrestations, un total de 616 véhicules et 415 motos ont été pris en flagrant délit de violation du couvre-feu au cours de cette période, a précisé le porte-parole de la police.

Face à ces chiffres alarmants des individus qui transgressent les mesures de prévention, le responsable rwandais a appelé les citoyens à se conformer à l’ensemble les directives gouvernementales pour éviter les interpellations et lutter contre la propagation de la Covid-19.

« La police travaille avec d’autres institutions, y compris les autorités locales, pour faire respecter les dernières directives adoptées par l’exécutif », a-t-il souligné.

Le gouvernement rwandais a décidé mardi d’interdire les déplacements inter-provinciaux et de maintenir le couvre-feu nocturne pour deux semaines supplémentaires en raison d’une flambée des cas de contamination à la Covid-19.

Le tourisme, un moteur clé de l’économie nationale, reste autorisé mais les visiteurs, locaux et étrangers, doivent fournir un test négatif au coronavirus pour se déplacer dans le pays.

Depuis début décembre, tous les rassemblements et les événements, mariages religieux, réceptions, réunions et conférences compris, ont été interdits.

Le Rwanda, l’un des premiers pays africains à avoir imposé un confinement strict l’année dernière, en mars, a enregistré au cours du seul mois de décembre près de la moitié du total des décès dus à la Covid-19 (110) recensés dans le pays depuis le début de la pandémie.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, le Rwanda compte 8.955 cas confirmés de contamination au coronavirus, dont 110 décès et 6.878 guérisons. Le taux de positivité des tests effectués au Rwanda est passé de 0,5% début novembre à 7,6% cette semaine.

Dans la même catégorie