AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Rentrée scolaire 2020-2021 : Des états généraux du lycée moderne de M’Batto pour pallier les mauvais AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Rentrée scolaire 2020-2021 : Les difficultés du lycée moderne de M’Batto en ce début d’année GNA Ghana marks Kwame Nkrumah Memorial Day GNA President lifts restriction on contact sports GNA Testing passengers for COVID-19 at the airport pays off – President GNA President Akufo-Addo extends mandatory wearing of face mask to December GNA Don’t get complacent in COVID-19 fight – President AGP Gabon : Vers l’allègement du couvre-feu et la réouverture des lieux des cultes AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : Point de la situation de la COVID-19 au 20/09/2020 APS VINGT-SIX NOUVELLES INFECTIONS DE COVID-19

SEPT MILLE MOUTONS RECENSÉS DANS LA RÉGION DE SAINT-LOUIS


  19 Juillet      5        Agriculture (1501),

   

Dakar, 19 juil. (APS) – Sept mille moutons sont disponibles dans les foirails et marchés de la région de Saint-Louis, a indiqué samedi le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobène Kâ.

L’année dernière, à la même date, seules 6.000 têtes de moutons avaient enregistrées dans la région, a-t-il rappelé, à l’issue d’une visite dans les département de Podor, de Dagana et de Saint-Louis.

Il a déclaré avoir remarqué que partout où il est passé, toutes les dispositions sont prises pour ‘’une bonne opération de Tabaski 2020’’.

Selon lui, au niveau des frontières de la Mauritanie et du Mali, les gendarmes et les policiers sont engagés comme de ‘’véritables patriotes et travaillent au service de leur nation’’.

Le ministre de l’Elevage a par ailleurs lancé un appel à l’endroit des consommateurs sénégalais, leur demandant de se procurer leurs moutons à temps, de façon à éviter les rassemblements qui sont une source de propogation du coronavirus. Acheter tôt son mouton permet aussi à l’Etat de faire les réajustements nécessaires en cas de déficit, a-t-il ajouté.

Il a rassuré les éleveurs et opérateurs du foirail de Marmyal, à Saint-Louis, sur la sécurité de ce point de vente. A ce sujet, il a souligné que ‘’les autorités administratives de la région ont pris toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser tous les marchés et foirails’’.

Il a rappelé que l’Etat n’a pas pour rôle d’acheter des moutons, mais d’agir comme ‘’facilitateur’’. Ce faisant, il prend toutes dispositions pour soutenir les éleveurs, afin de rendre les moutons ’’accessibles à toutes les bourses’’ et de permettre « un approvisionnement correct du pays en moutons’’.

Samba Ndiobène Kâ a rappelé que l’Etat a mis à la disposition du ministère de l’Elevage, un fonds doté d’une enveloppe de 3 milliards de francs Cfa. Ce fonds est destiné à accompagner les opérateurs afin qu’ils « puissent aller au niveau de la sous-région et à l’intérieur du pays pour approvisionner le pays en moutons durant la fête de Tabaski’’.

Au total, 84.000 moutons seront nécessaires pour couvrir les besoins en consommation des populations de la région de Saint-Louis (nord) pour la fête musulmane de Tabaski.

Dans la même catégorie