MAP Le Groupe OCP finaliste du prestigieux Prix Franz Edelman 2021 ACP Isiro : le ministre provincial de l’Environnement donne de nouvelles orientations aux exploitants artisanaux de bois pour l’an 2021 ACP Un projet de 52.000 hectares de plantations pour la relance des produits agricoles d’exportation à travers le pays AIP Côte d’Ivoire-AIP/Météo : Cellules orageuses avec possibilité de pluie dans l’après-midi de ce lundi AIP La Côte d’Ivoire prend la tête du comité de validation des candidatures des membres affiliés à l’OMT ACP Le DG de l’ONAPAC dénonce le non payement des frais de prestation sur les produits agricoles par les membres de la FEC AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chambre des chefs traditionnels soutient la mission du ministre de la réconciliation AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’URPCI renouvelle ses organes les 29 et 30 janvier à Divo AIP Rectificatif!!! La mairie de Bonoua engagée à trouver une solutions aux eaux usées des entreprises industrielles locales ACP Union Sacrée de la nation : le CASC et la NSCC en séance de travail ce mardi pour permettre à la société civile d’apporter sa contribution

Sud-Kivu : les services illégaux aux ports, aéroports et frontières dans le collimateur du ministère de tutelle


  12 Décembre      18        Politique (14254),

   

Bukavu, 12 décembre 2020 (ACP).- Le ministre provincial de transport et voie de communication, maitre Claude Swedy Basila, dans une déclaration à l’ACP ce samedi, parle des services illégaux aux ports, aéroports et frontières qui sont dans le collimateur du gouvernement provincial à travers son ministère. Le ministre de transport dit avoir réuni vendredi à son cabinet de travail à Bukavu les opérateurs des agences de voyage et les différents services à ces endroits précités pour parler de la question. Il dit leur avoir signifié que la province a décidé de mettre fin à tous les frais illégaux aux ports, aéroports et frontières avant d’annoncer des sanctions aux contrevenants et de dire que des visites régulières pour le suivi seront désormais faites. Les postes frontaliers du Sud-Kivu, les ports et aéroports voire des parkings sont de fourre- tout de plusieurs services illégaux, chacun avec ses taxes et tracasseries en lieu et place de quatre services légalement reconnus en la matière.

Dans la même catégorie