AIP Des hommes invités à jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus et du sein AIP L’avancement des travaux de rénovation du CFP de Gagnoa est à 70% (Mission BADEA) AIP Agboville : près de 4 millions de francs CFA collectés pour les travaux du temple de l’église Baptiste Œuvres et Mission MAP Skhirat: La réforme du CPS de l’UA doit être guidée par des « paramètres fondamentaux » (M. Jazouli) MAP Kenya: 61 médecins en grève depuis trois semaines licenciés par le gouverneur du comté de Laikipia AIP Kandia Camara remet plus de 26 millions FCFA aux femmes de Bayota AIP La chefferie de Gagnoa honorée par la secrétaire d’Etat aux droits de l’homme AIP Lancement à Sakassou de la Semaine d’intensification des activités de nutrition (SIAN) NAN 10,000 IDPs to benefit from Onaiyekan foundation free medical outreach NAN EFCC Ibadan Zone secures 83 convictions in 6 months – Official

Tchaoudjo Dunono 2018: prestation des groupes de danses folkloriques traditionnelles de la région centrale a Sokode


  28 Septembre      61        Arts & Cultures (2542), Musique (489),

   

Sokodé, le 28 sept. (ATOP) – Nana Media Culture avec l’appui du Fonds d’Aide à la Culture (FAC) a organisé la 9e édition du Festival International de Danses folkloriques dénommé « Dounono 2018 » le jeudi 27 septembre à Sokodé en présence des autorités administratives, traditionnelles et religieuses de la région.
Ce festival qui s’inscrit dans le cadre de la valorisation des danses du terroir, a connu la participation de quatre groupes folkloriques.
Il vise entre autres à corriger les mœurs à travers la communication, à renforcer la cohésion sociale par l’acceptation de l’autre malgré sa différence et l’appartenance politique ou religieuse.
Cette activité a été organisée avec l’appui financier du Fonds d’Aide à la Culture qui est un projet du gouvernement pour promouvoir la culture.
Le concours a permis aux quatre groupes à savoir le groupe Essoyada de Salimdè, le groupe Simpa Nokoudoumo de Komah, le groupe Azaza de Sokodé et le groupe Kadjira de Tchawanda tous de la commune Sokodé de démontrer pendant 20 minutes chacun à travers des chansons et danses, sur le bien-fondé de la non-violence et sur le thème de l’année « Condamnés à vivre ensemble, hier aujourd’hui et demain, nous sommes un ».
Les critères de sélection des groupes folkloriques ont été basés sur l’entrée et la sortie sur scène, la durée sur scène, l’accoutrement, le message et l’esthétique d’ensemble.
A la fin de la cérémonie tous les groupes participants ont reçu une enveloppe de 50 000 FCFA et une attestation de participation.
Le directeur régional de la Culture du centre Alizim Karka a remercié les organisateurs pour la tenue de ce festival dans la région centrale car, a-t-il dit, ce festival éveillera nos consciences d’appartenance à une même nation. Il a ajouté que la connaissance ancestrale valorise les éléments de la culture qui aboutissent à un développement.
Le coordinateur de NanaMédia Culture, Francis Assagba a remercié le ministère de la Culture et les sponsors pour la réussite de cet évènement grandiose. Il s’est dit satisfait de la mobilisation de la population et a exhorté les jeunes à suivre les pas de leurs ainés pour la valorisation de la culture du terroir. ATOP/SA/KD

Dans la même catégorie