MAP Basketball: la 4ème édition de la BAL le 24 mai à Kigali, avec la participation du FUS de Rabat ANP Morts dans des attaques à Tillaberi : Le front patriotique pour la souveraineté condamne fermement ces attaques MAP L’intégration économique, un pilier fondamental pour la promotion du développement en Afrique (M. Mezzour) ANP Le Ministre du Commerce et de l’Industrie visite plusieurs unités industrielles et commerciales de la Ville de Tahoua ANP Niamey : Le Président du CNSP reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Dakhla: Des ambassadeurs africains saluent la « crédibilité » et « l’audace » de l’Initiative Royale pour l’Atlantique Economie et finances / Société et Région MAP Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe MAP L’Angola cultive seulement 17% de ses terres arables (ministre) MAP Massacre de 2009 en Guinée: prison à vie requise contre l’ancien président Moussa Dadis Camara MAP Niger: sept soldats nigériens et « des dizaines » de terroristes tués près du Burkina Faso (officiel)

SENEGAL-MUSIQUE-GENRE / Lancement d’un projet visant à mettre en valeur les talents des femmes dans la musique, vendredi


  5 Mars      22        Musique (518),

 

« Dakar, 5 mars (APS) – Le Dakar Music Expo (DMX) annonce lancer vendredi la première édition du “Do re mi fem”, un projet visant à mettre en valeur les talents féminins dans la musique au Sénégal, dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la femme.

Ce projet “vise à mettre en lumière les voix et les histoires des femmes artistes et professionnelles de l’industrie musicale au Sénégal”, selon un communiqué signé de son initiateur, le manager d’artistes Doudou Sarr, par ailleurs promoteur du festival DMX.

Un mini documentaire portant sur des femmes artistes et actrices de la musique sénégalaise sera projeté lors de la cérémonie officielle de lancement du “Do re mi fem”, à partir de 15 heures 30, indique le communiqué.

Ce documentaire, ajoute le texte, met en lumière les réalisations, défis et “histoires inspirantes” des femmes du Sénégal et d’ailleurs.

Il porte “un regard sur les parcours individuels et collectifs des femmes, mettant en évidence leurs luttes, leurs réussites et leur impact”, précise-t-il.

Selon les organisateurs, la projection de ce documentaire sera suivie d’un débat sur le thème “Les femmes dans l’écosystème musical au Sénégal. Défis et perspective”.

Les échanges porteront aussi sur des questions jugées cruciales liées à l’égalité de genre, l’autonomisation des femmes et les “défis persistants auxquels elles sont confrontées”.

Les débats seront animés par la directrice du festival “Kimpavita”, Elena Bougaire, les managers d’artistes Hortence Gomis et Coumba Ciss, la rappeuse Selbé Diouf, entre autres figures culturelles féminines.

Un concert mettant à l’honneur des artistes et musiciennes “talentueuses” du Sénégal mettra fin à cette journée où sont attendus les artistes de l’orchestre “Jigeen Ni”, Abiba, la rappeuse Selbé Diouf alias “Sister Lb”, le groupe “Def Mama Def”, entre autres. »

Dans la même catégorie