MAP Kenya: troisième journée de mobilisation contre le PLF 2024 MAP Sénégal: Ouverture d’une enquête sur les incidents survenus entre deux communautés religieuses dans le sud du pays (communiqué) APS SENEGAL-MEDIAS-PARTENARIAT / Une convention APS-RTS pour ”redynamiser l’échange de contenus” entre les deux médias APS SENEGAL-SANTE-POINT / Drépanocytose : 4900 enfants suivis à l’hôpital d’enfants Albert Royer de Fann (responsable) APS SENEGAL-MEDIAS-CINEMA / La RTS entame la diffusion d’une série de documentaires consacrés à des figures emblématiques du pays ANP FSSP: Plus de trois cents millions de contributions reçues ce 19 juin 2024 APS SENEGAL-ECONOMIE / La croissance économique projetée à plus de 10 % en 2025 (FMI) APS SENEGAL-ECONOMIE / Le Sénégal pourrait avoir accès à 230 milliards de FCFA vers la mi-juillet (FMI) ANP BEPC Session 2024 : Près de 120.000 candidats en lice MAP Est de la RDC: une aide humanitaire de 99 millions d’euros de l’UE

Congo/Musique: Huit artistes sollicitent le soutien du ministère pour un concert au Bataclan de Paris


  17 Avril      10        Musique (520),

 

Brazzaville, 17 avril (ACI) – Huit artistes musiciens sélectionnés lors du Marché de la musique africaine (Musaf), organisé pendant la dernière édition du Festival panafricaine de musique (Fespam), ont sollicité, le 16 avril à Brazzaville, du ministre de l’industrie culturelle, touristique et des loisirs, Mme Marie-France Lydie Hélène Pongault, son soutien pour leur prestation prévue en novembre prochain au Bataclan de Paris.

Le producteur de la « Fée des chants production », producteur de cet événement dénommé « 242 Na Paris ». M. Olivier Walpole a présenté ces artistes à Mme Pongault, plaidant pour la réussite de l’évènement.

Il a fait savoir que ces artistes ont déjà fait preuve de leur talent musical. « Il faut savoir qu’il y a beaucoup de talent dans la jeunesse congolaise qui ne font pas forcément de la musique Rap, ou de la musique urbaine mais, il y a tous les styles qui se font au Congo, de la Rumba, le Nadja, le reggae et autres », a-t-il précisé.

Au cours de cette rencontre, la ministre s’est enquis du niveau d’avancement de ce projet, sa structuration et sa continuité.

Dans la même catégorie