GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Un département de science-politique ouvert à l’UAO de Bouaké


  15 Septembre      4        Education (3549),

   

Bouaké, 15 sept 2020 (AIP)- Le campus 2 de l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké a abrité lundi 14 septembre 2020 la cérémonie d’ouverture officielle du département de science politique de l’unité de formation et de recherche en science juridique, administrative et de gestion (UFR-SJAG) marquée par une conférence inaugurale portant sur le thème « La paix démocratique ».

Ce nouveau département d’enseignement supérieur, dirigé par le prof Ousmane Zina, forme les étudiants de niveau master retenus après un test de sélection. La formation dure deux ans. La première année est réservée à la formation théorique intense tandis que la seconde est consacrée à la recherche pour la rédaction d’un mémoire.

La formation académique avec le Master en Science Politique, la recherche scientifique avec le laboratoire d’étude politique africaine comparée (LEPAC) et la vie estudiantine avec le club science politique UAO en constituent les trois piliers.

Le doyen de l’UFR-SJAG, Pr Nanga Silué, s’est réjoui de l’ouverture de ce département de science politique. « En tant que premier responsable de l’UFR, j’avais mal de voir que toutes les fois où nous voulons organiser à l’Université des activités liées aux sciences politiques, nous sommes obligés d’aller piocher à l’Université Félix Houphouët Boigny ou même à l’étranger. Ma grande satisfaction, c’est de constater que nous n’irons plus ailleurs », s’est-il réjoui.

Le directeur du Master science politique, Pr Ousmane Zina, a également salué l’instauration de cette filière, qui, à l’en croire, va « apporter la contribution essentielle à la compréhension des phénomènes politiques ».

« C’est une première à l’UAO qui ouvre aujourd’hui dans son espace, la filière science politique. La science politique est une discipline majeure, mais méconnue en Afrique sub-saharienne. L’esprit de ce master est d’apporter une contribution essentielle à la compréhension des phénomènes politiques », a-t-il expliqué.

Au nom du président de l’UAO, Pr Lazare Poamé, son directeur de cabinet, Pr Henri Bah, a remercié les initiateurs de cette filière, qui, selon lui, améliore l’image de marque de cette institution d’enseignement supérieur et de recherche en ce sens que la science politique est aujourd’hui une filière sollicitée par les étudiants.

Dans la même catégorie