APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Un plaidoyer pour la construction d’une crèche et d’un réfectoire au CPPE de Yopougon Niangon


  6 Octobre      9        Education (3718),

   

Songon, 06 oct 2020 (AIP)- La directrice du Centre de protection de la petite enfance (CPPE) Mamie Adjoua de Yopougon Niangon, Marcelline Goliti, plaide pour l’extension des classes, la création d’une crèche avec toutes les commodités liées à son bon fonction et la construction d’un réfectoire pour les enfants inscrits à la cantine.

Mme Goliti a lancé ce plaidoyer à l’occasion de la cérémonie de la rentrée solennelle des structures socio-éducatives de base organisée au sein de son établissement, lundi 05 octobre 2020.

« La création d’une crèche pourrait aider les parents qui ont des difficultés à trouver des filles de ménage à vaquer tranquillement à leurs occupations et permettre à leurs enfants d’être en sécurité et de bénéficier d’une éducation de qualité. Et la construction d’un réfectoire serait la bienvenue afin d’offrir aux enfants inscrits à la cantine un espace dédié et approprié pour leur repas », a-t-elle justifié, sollicitant l’appui de la ministre de la Famille, de la Femme, et de l’Enfant, Pr Bakayoko Ly Ramata.

La directrice du CPPE a expliqué que la mission de sa structure est de favoriser le développement, l’éveil et la socialisation des enfants de moins de 6 ans tout en veillant à leur bonne santé et en assurant leur sécurité physique et psychique. « Vu l’importance de cette mission sociale, notre structure est très sollicitée par les parents », a-t-elle insisté.

Crée en 1989, le CPPE Mamie Adjoua de Yopougon comprend huit classes notamment une petite section spéciale, deux petites sections, trois moyennes sections et deux grandes sections. L’équipe du personnel d’encadrement des enfants est composée de 41 agents dont 15 encadreurs préscolaires, 20 éducateurs préscolaires adjoints, trois maîtresses d’éducation spécialisée, deux auxiliaires sociales et un assistant comptable, a-t-on appris

Dans la même catégorie