AIP Suppression des produits optionnels : Des délégués de la MUGEF-CI dénoncent un « brigandage assurantiel » AIP L’AIP place 2023 sous de meilleurs auspices à travers l’excellence des agents (Directrice) AIP La SGCI ouvre une agence à Tabou APS Diène Ngom élu président de l’Amicale des anciennes et anciens du CESTI MAP Afrique du Sud : La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran ANP CHAN ALGÉRIE 2023 : Le Niger bat le Ghana et file en demi-finale MAP Burkina: des milliers de manifestants dans la rue pour exiger le départ des troupes françaises MAP Marrakech : Réunion de suivi de « l’Appel de Tanger » à l’expulsion de la pseudo-rasd de l’UA MAP Marrakech : Trois nouveaux pays africains signent « l’Appel de Tanger » pour l’expulsion de la « pseudo-rasd » de l’UA MAP Burkina : 11 morts dans un accident de la route

Une connexion continue pour atteindre 3 milliards de personnes


  29 Septembre      17        Télécom (73),

   

Brazzaville, 29 septembre (ACI) – Les membres de l’Union Internationale des Télécommunications (Uit)  ont la mission de poursuivre connexion  toutes les personnes dans le monde, en vue d’atteindre les 3 milliards d’habitants, a dit le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, M. Léon Juste Ibombo, le 28 Septembre à Bucarest en Roumanie.

Il a exhorté les membres de l’Uit lors de la 22e  Conférence des plénipotentiaires de  cette structure. Selon lui, cette institution a un double défi à relever, celui de réduire le déficit d’accès et  celui des diverses disparités dans le monde. A ce propos, il a indiqué que ces personnes défavorisées restent exclues des opportunités sociales et économiques qu’apportent les technologies numériques.

En outre, il a  dit que le Congo, joue sa partition dans l’accomplissement de cette mission  à travers le programme de société du Chef de  l’Etat, M. Denis Sassou N’guesso dans son programme de société, «Ensemble poursuivons la marche». Le Gouvernement a mis en place un ambitieux programme qui a permis de connecter près de 60% de la population aux réseaux et services Large Bande, a-t-il ajouté.

M. Ibombo a précisé que dans le cadre de la vision Congo digital 2025, un fonds de service universel des communications électroniques a été mis en place et a permis de connecter près de 150.000 personnes en zone rurale, 16 écoles et administrations publiques entre 2020 et 2022.

Cette connexion, a-t-il fait savoir, à favoriser  la réduction de la fracture numérique contribuant ainsi  au développement de l’économie numérique et à l’inclusion financière via les services financiers mobiles.

Par ailleurs,  il a relevé que dans le cadre du programme Partner to Connect (P2C) de l’Uit, le gouvernement du Congo va aussi améliorer les politiques publiques en matière des Tic.  Selon lui,  le pays vient d’approuver avec le soutien de la Banque mondiale le projet d’accélération de la transformation numérique, ce qui a permis entre autres, de rendre opérationnelle l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information, ainsi que l’implémentation du Système national d’identification unique.

En outre, il dit que pour accompagner l’Uit dans ces nouveaux défis, celui de construire et de guider les télécommunications dans le monde pour les quatre prochaines années, le Congo a proposé à la communauté, la candidature de son pays au poste de directeur du Bureau de développement des télécommunications (Bdt).

Pour cette candidature, il a sollicité aux différentes délégations d’accorder leurs suffrages au  à la République du Congo pour ce poste.

Dans la même catégorie