MAP Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement désigné président du Burkina Faso ACP Le ministre de l’EPST rassuré de la qualité des soins administrés aux enseignants dans leur mutuelle ACP Le projet de loi sur la presse bientôt examiné en Conseil des ministres ACP Le Premier ministre SamaLukonde inspecte les chantiers des 9ème jeux de la Francophonie à Kinshasa ACP Pré-COP27 : les ministres des Etats de la CEEAC font bloque en faveur de la biodiversité APS MACKY SALL INSISTE SUR LE RESPECT DU QUANTUM HORAIRE ET LA QUALITÉ DU SYSTÈME ÉDUCATIF APS OUSMANE SYLLA, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE DAKAR DEM DIKK APS UN VASTE PROGRAMME DE RECONSTRUCTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES EN GESTATION APS LA LOI DE FINANCES 2023 PROJETÉ À PLUS DE 6400 MILLIARDS DE FRANCS CFA (OFFICIEL) AGP Kindia : Les dépouilles de Kèlèti Kéita, son épouse et leur dernier garçon bientôt rapatriés dans leur pays natal la Guinée pour inhumation

Zéro contamination mère-enfant au VIH-sida dans le Sud Comoé au premier semestre 2022


  17 Août      9        Santé (12815),

   

Aboisso, 17 août 2022 (AIP)- Le comité régional de lutte contre le VIH SIDA du Sud-Comoé a réalisé zéro contamination en terme de suivi des enfants nés de mères séropositives pendant le premier semestre de 2022 a fait savoir, vendredi 12 août 2022,  le secrétaire permanent du comité et directeur régional de la santé, de  l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Dr Akui Okamon, lors d’une rencontre du comité.

sur 59 enfants nés de mères séropositives, dans cette période, aucun des enfants n’a été déclaré séropositif  a révélé Dr Akui.

Ce résultat selon lui   est   dû aux séances de sensibilisation menées par les sages femmes auprès des femmes en grossesse qui acceptent de se faire dépister et de se faire suivre au cas où elles sont déclarées positives.

Il a encouragé le personnel médical à travailler davantage dans ce sens.

L’examen de la situation de la lutte contre le VIH dans le Sud-Comoé révèle cependant des gaps à combler a-t-il relevé.

L’on note un résultat de 65% sur les 95% recommandés en ce qui concerne les personnes vivants avec le VIH Sida et connaissant leur statut sérologique.

S’agissant des personnes vivant avec le VIH et mis sous traitement antirétroviraux (ARV), la région enregistre 86% sur 90 et 87% sur 90 pour les personnes vivant avec le VIH ayant atteint une charge virale indétectable.

Les recommandations faites au cours ce cette rencontre seront mises en application afin d’atteindre les objectifs assignés  a fait savoir le secrétaire permanent.

Le comité régional de lutte contre le VIH SIDA est présidé par le préfet de région et préfet du département d’Aboisso, Coulibaly Gando.

Pour répondre aux effets induits par l’épidémie de VIH/sida chez les PHV, le gouvernement ivoirien a mis en place depuis 2008, un Programme de Lutte contre le Sida chez les Populations Hautement vulnérables (PLS-PHV) dont l’objectif est de développer la politique nationale de prévention et de prise en charge des IST et du VIH/sida en faveur des PHV et de veiller à une coordination harmonieuse des interventions selon les directives nationales d’où la mise en place des comités régionaux de lutte contre le VIH note-on.

Dans la même catégorie