ANG Cooperação/Ministro dos Negócios Estrangeiros considera de “muito positiva” a visita do Chefe de Estado a Moçambique Inforpress Boa Vista: “É importante que resgatemos São João, um pouco, de um certo paganismo ou mundanidade” – padre Samuel da Costa Inforpress Autárquicas: Juciliano Vieira é candidato da UCID à presidência da Câmara Municipal da Praia ANP Niger : Les USA forment 60 joueurs et entraineurs de la FENIFOOT MAP Le Maroc a connu un grand essor depuis l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône (responsable malawite) AIB Commune de Léo: L’espace de l’aérodrome assaini MAP Manifestations anti-PLF: Une partie du Parlement kényan incendiée AIB Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à Mansila AIB Kourittenga : Le tournoi de Karaté en petite catégorie tient sa promesse AIB Burkina: Arrivée du président Goïta à Ouagadougou

AMINATA TOURÉ APPELLE À PLACER LA FEMME AU CŒUR DU PROCESSUS DE DÉVELOPPEMENT


  14 Octobre      40        LeaderShip Feminin (448),

 

De l’envoyée spéciale de l’APS : Sokhna Bator Sall

Marrakech, 12 oct APS) – Aminata Touré, présidente du Conseil

économique social et environnemental du Sénégal, a appelé samedi à

Marrakech, les dirigeant africains à placer la femme au cœur du

processus de développement du continent.

Intervenant en marge de la 12ème édition de la conférence politique

mondiale (World policy conference, WPC), elle a insisté sur le fait

que les femmes peuvent apporter beaucoup de dynamisme au continent.

‘’Les femmes doivent être au centre de ce qui se fait. Elles ne sont

pas invitées, elles s’y imposent. Je pense que le développement du

continent se fera avec les femmes et les jeunes’’ a-t-elle soutenu.

‘’Aujourd’hui, un pays comme le Sénégal affiche un taux de croissance

de 6,%. Les femmes y jouent un rôle très important à travers

l’agriculture et dans les domaines pointus’’, a-t-elle argumenté.

Pour la présidente du CESE, les femmes jouent un rôle d’avant-gardiste

et ont besoin d’être davantage soutenues dans leurs efforts afin

qu’elles puissent accéder aux marchés du travail.

L’ancien Premier ministre du Sénégal a ajouté : ‘’Les femmes doivent

aussi avoir accès au crédit d’autant plus qu’elles ont des PME,

évoluent dans l’industrie de transformation’’.

Abordant la question relative à la scolarisation universelle des

filles, ‘’quasiment acquise’’ au Sénégal, Mme Touré a invité tous les

Etats à aller dans ce sens.

‘’Ce pari doit être tiré avec les femmes qui, de plus en plus

s’imposent, à l’image du Sénégal où 70 % de la population a moins de

40 ans et un peu plus de la moitié sont des femmes’’ a-t-elle fait

observer.

SBS/AKS

Dans la même catégorie