MAP Le Lesotho adhère au Centre des opérations humanitaires et d’urgence de la SADC MAP Para-athlétisme : Le 8e Meeting international Moulay El Hassan du 26 au 28 avril à Marrakech ANP Accès aux soins : la population de Diffa paie un double tribut aux menaces terroristes et au couvre-feu MAP Rwanda: prison à vie pour une ancienne politique accusée de crimes de génocide MAP Guinée: un prêt de 40 millions de dollars pour des projets d’eau potable en milieu rural AIP Le virus de la Peste porcine africaine détecté à Daloa (MIRAH) AIP Une entreprise de paris sportifs se réjouit de son partenariat avec la FIF lors de la CAN 2023 AIP 200 élèves formés sur l’acceptation des personnes en situation d’handicap à Attécoubé AIP La Côte d’Ivoire déploie un projet de formation par alternance AIP Cancer : les enseignants-chercheurs veulent implémenter la qualité de la prise en charge du CNRAO

Burkina : Le retour du ministère du Plan est une invite à la DGEP à déployer ses potentialités, Resp


  22 Décembre      43        Economie (20896),

 

Ouagadougou, 21 déc. 2021(AIB)-Le retour du ministère du Plan dans le dernier gouvernement, est une invite à la Direction générale de l’économie et de la planification (DGEP), à déployer toutes ses potentialités, a indiqué mardi le secrétaire générale en charge dudit département, Seglaro Abel Somé.

«On a mis le Plan en avant dans la dénomination du ministère. (…) Ça sera une opportunité pour la DGEP de se déployer dans toutes ses potentialités», a déclaré lundi, le secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan Seglaro Abel Somé.

M. Somé s’exprimait à l’ouverture de la 4e conférence annuelle de la Direction générale de l’économie et de la planification (DGEP).

En rappel, dans le gouvernement du 13 décembre 2021 du nouveau Premier ministre Lassina Zerbo, le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, a cédé la place au ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

«Quand on parle de budget-programme, la DGEP devrait avoir plus de rôle à jouer parce que c’est le programme qui est mis en avant. Au-delà du changement de concept, dans nos pratiques on doit voir effectivement qu’on a mis en avant les programmes et les résultats avant de passer aux aspects financiers. Donc je crois que la balle est dans notre camp !», a lancé Seglaro Abel Somé aux économistes-planificateurs.

Le thème de la conférence est : «Quelles contributions des Directions régionales de l’économie et de la planification pour une mise en œuvre réussie du Plan national de développement économique et social (PNDES II) 2021-2025 ? ».

Selon le Directeur général de la DGEP, Larba Issa Kobyagda, l’un des objectifs de la rencontre est de s’assurer de la mise en œuvre à bonne date des plans régionaux de développement socio-économique afin de contribuer à améliorer significativement l’exécution du PNDES II.

Il sera aussi question de d’améliorer la gouvernance au sein de la direction et de renforcer ses collaborations avec les départements ministériels et les institutions dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques.

Seglaro Abel Somé a relevé que son ministère a doté la DGEP d’une ligne budgétaire plus conséquente afin de mieux faire face à ses attributions dans un contexte marqué par la rareté des ressources et les défis sécuritaire, sanitaire et humanitaire.

Il a également annoncé que la finalisation du dossier d’appel d’offres pour la construction du siège de la DGEP.

En marge de la cérémonie, Seglaro Abel Somé et Larba Issa Kobyagda ont lancé le site web de la DGEP (www.dgep.gov.bf) qui contient beaucoup de ressources telles que les politiques publiques de développement et les notes de conjectures.

Dans la même catégorie