APS ’’CASH TRANSFER’’ : PLUS DE 2 MILLIARDS CFA AUX MÉNAGES DE KAFFRINE APS « RAABI », LE DESTIN TRAGIQUE DE LA FEMME SÉNÉGALAISE SUR LES PLANCHES DE SORANO AIP Une mission de redynamisation du comité local de lutte contre la migration irrégulière à Daloa AIP Un plan d’action en élaboration pour repenser le système LMD dans le supérieur public AIP Le budget triennal 2023-2025 de la commune de N’douci en hausse APS Un animateur de radio invite les jeunes chanteurs à davantage s’inspirer du folklore local APS SAINT-LOUIS : LES PARTENAIRES SOCIAUX INVITÉS À PRIVILÉGIER LE DIALOGUE APS Diverses activités culturelles au menu du Festival de cinéma « Les Téranga » APS 1,4 milliards FCFA pour soutenir des projets de la Grande muraille verte GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi

Congo/Le ministère de la santé déploie 320 médecins dans les 12 départements du pays


  19 Mai      63        Santé (13165),

   

Brazzaville, 19 MAI (ACI) – Le ministère de la Santé et de la population a procédé au déploiement, le 19 mai à Brazzaville, de 320 médecins dans les 12 départements du pays, en vue de combler le déficit du personnel dans les différentes structures de santé et de relever le défi de l’offre des soins aux populations.

Outre ces médecins déployés dans les départements, 54 médecins vont évoluer comme officiers médecins dans les Forces de l’ordre, a-t-on indiqué.

Au nombre de tous ces agents de santé, 251 de la première vague formée à Cuba et 123 de la 36ème promotion de la Faculté des sciences de la santé ont suivi au préalable un stage de renforcement de compétences.

«Le déploiement de cette première vague a été fait en tenant compte de la densité des structures hospitalières et des besoins exprimés dans les départements. 96 médecins vont travailler à Brazzaville, 91 à Pointe-Noire, 15 dans la Bouenza et 4 dans le Kouilou», a fait savoir le directeur de l’administration et des ressources du ministère de la santé, le Pr Gilbert Dziessi, lors de la présentation de la fiche technique.

De même, trente-deux sont affectés dans le département de la Cuvette, la Cuvette Ouest et la Sangha ont reçu chacune 9 médecins et 7 pour la Lékoumou.

Pour le ministre de la Santé et de la population, M. Gilbert Mokoki, ce quota est considérable et va permettre l’amélioration de la répartition du personnel de santé sur la base du ratio-agent de santé-population.

«Dans un avenir proche, notre pays sera sans doute parmi les pays de la sous-région à avoir amélioré de manière significative le ratio de la répartition du nombre de médecins par habitant. En effet, avant cette date, ce ratio était de un médecin pour 15.000 habitants, avec désormais un effectif de 723 médecins. On espère que nous aurons un médecin pour environ 8.000 habitants.  Le but est d’atteindre le ratio d’un médecin pour moins de 5.000 habitants à court terme», a-t-il dit.

Avant de saluer les efforts du gouvernement pour l’amélioration de l’offre des soins de qualité aux populations, il a exhorté les jeunes médecins à faire leur métier avec dextérité et respect de l’éthique professionnelle, pour une meilleure santé de la population congolaise.

Cette vague concerne les départements de Pointe-Noire, Kouilou, Plateaux, Lékoumou et Cuvette. La deuxième et la troisième vagues partiront respectivement pour les départements les 31 mai et 3 juin prochains dans la Bouenza, la Sangha, la Cuvette, la Cuvette Ouest, le Pool et la Likouala, a-t-on appris.

Dans la même catégorie