APS SENEGAL-GOUVERNEMENT-BILAN / Aliou Sow liste les bons points de son passage au département de la Culture APS SENEGAL-SPORTS / Sports : Khady Diéne Gaye “s’engage à travailler avec dévouement et détermination’’ avec les acteurs APS SENEGAL-SANTE-GOUVERNEMENT / Ibrahima Sy mise sur une “réinvention” du système de santé sénégalais APS SENEGAL-CULTURE / Khady Diène Gaye promet de “garantir” l’accès des jeunes aux opportunités offertes par la culture APS SENEGAL-AFRIQUE-CULTURE / Khady Diène Gaye annonce des discussions sur le Dak’art APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / La Norvège annonce l’ouverture d’une ambassade à Dakar MAP CAN de futsal (1ère journée/Groupe B): l’Egypte surclasse la Libye (4-0) MAP Mali: l’organisation des élections est conditionnée par la stabilisation du pays (Premier ministre) MAP Éthiopie: Plus de 21 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en 2024 (ONU) MAP Côte d’Ivoire: une épidémie de peste porcine déclarée dans le centre-ouest du pays

L’ETAT INVITÉ À RENFORCER LA FIABILITÉ DE L’ÉTAT CIVIL EN MILIEU RURAL


  31 Mars      72        Société (45002),

 

Kaffrine, 31 mars (APS) – Le directeur d’Amnesty Sénégal, Seydi
Gassama, a souligné dimanche à Kaffrine (centre) l’importance pour les
pouvoirs publics de rendre davantage fiable l’état civil de certaines
localités afin d’éviter d’éventuels trafics pouvant porter préjudice à
des enfants.

‘’Il faut former le personnel et fiabiliser l’état civil pour éviter
les trafics qui portent préjudice à beaucoup d’enfants au Sénégal.
L’Etat doit mettre les moyens pour permettre de le rendre davantage
fiable’’, a-t-il indiqué à la clôture d’une formation d’élus locaux à
la maîtrise de l’état civil.

‘’Dans certaines communes du Sénégal en milieu rural, l’état civil est
très mal organisé. Les centres sont éloignés des villages, alors que
très souvent, l’Officier d’état civil est un bénévole’’, a soutenu
Seydi Gassama.

‘’On ne peut pas comprendre qu’au Sénégal, au 21 e siècle, l’état
civil ne soit pas encore fiable alors que c’est une condition
importante à l’exercice des droits de la citoyenneté’’, a-t-il fait
remarquer.

Selon lui, un enfant ne disposant de pièces d’état civil peut
rencontrer des difficultés à bénéficier de certains programmes de
l’Etat en matière de santé et d’éducation.

‘’Il est important que les enfants soient déclarés à leur naissance.
C’est un droit humain fondamental’’, a insisté le directeur d’Amnesty
Sénégal.

Dans la même catégorie