ATOP L’AÏD EL-FITR :LA TRADITIONNELLE GRANDE PRIERE DANS LES PREFECTURES ATOP KLOTO / CAMPAGNE DE REBOISEMENT: LES PAYSANS DE KALAKALA DONNENT LE COUP D’ENVOI AVEC 7000 PLANTS AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ramadan 2021: Des conducteurs de tricycles exhortés à plus de responsabilité et de sécurité à Anyama AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un présumé voleur de téléphone portable appréhendé à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ramadan 2021: Le député offre un concert aux populations de N’Douci AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le cyber Africa forum, en juin à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les examens blancs régionaux ont repris à Sinfra AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mairie de Mankono en deuil MAP Message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR à SM le Roi à l’occasion du 65è anniversaire des Forces Armées Royales GNA Collective effort needed to solve sanitation issues-Assembly Member

Niger : Le Gouvernement proclame à nouveau l’état d’urgence sécuritaire dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry


  22 Avril      5        Société (31998),

   

NIAMEY, 22 avril (ANP) – Le Gouvernement nigérien a adopté, ce jeudi 22 Avril 2021 en Conseil des Ministres, le projet de décret portant proclamation de l’état d’urgence dans la région de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua (département de Tassara et de Tillia) et de Tillabéry (départements de Ouallam, d’Ayérou, de Bankilarté, d’Abala, de Banibangou, de Say, de Torodi, de Téra, de Tillabéri et de Gothèye).
Prise pour être en vigueur à compter du vendredi 23 avril 2021 à zéro heure (00 h), cette décision est le fait que « depuis l’avènement de la secte Boko Haram, la région de Diffa est exposée à une menace terroriste qui revêt désormais un caractère durable », alors que ce phénomène d’insécurité s’est également exacerbé dans la Région de Tahoua (départements de Tassara et de Tillia) et dans la Région de Tillabéri (Départements de Ouallam, d’Ayérou, de Bankilaré, d’Abala, de Banibangou, de Say, de Torodi, de Téra, de Gothèye et de Tillabéri).
C’est donc pour faire face à cette situation que « le Gouvernement décide de recourir à nouveau aux mesures prévues en période de crise par la Constitution et la loi du 11 août 1998, portant réglementation de l’état d’urgence ».
Ces mesures exceptionnelles visent à permettre aux Forces de Défense et de Sécurité déployées dans ces zones « de disposer des moyens juridiques nécessaires pour maintenir et rétablir l’ordre et la sécurité publics », explique le communiqué du Gouvernement.

Dans la même catégorie