MAP Fête du Trône: le Président Zambien félicite le Souverain MAP Le président mozambicain félicite SM le Roi à l’occasion de la Fête du Trône MAP Le président de la Guinée-Bissau félicite SM le Roi à l’occasion de la Fête du Trône MAP Le Président du Burkina Faso félicite SM le Roi à l’occasion de la Fête du Trône MAP Le Président angolais félicite SM le Roi à l’occasion de la Fête du Trône MAP Le président centrafricain félicite SM le Roi à l’occasion de la Fête du Trône MAP Fête du Trône: message de félicitations du président béninois à SM le Roi MAP Le leadership de SM le Roi a permis au Maroc de jouer un rôle de premier plan dans la gestion de la migration (journal tanzanien) MAP Fête du trône: SM le Roi reçoit un message de félicitations du Président sénégalais MAP Fête du Trône : SM le Roi reçoit un message de félicitations du Président égyptien

OGOU/LUTTE CONTRE LA PROLIFERATION DES PRODUITS CHIMIQUES : L’ANIAC-TOGO A L’HEURE DU BILAN


  21 Février      71        Securité (2068), Société (34526),

   

Lomé, 21 fév. (ATOP) – L’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques (ANIAC-Togo) organise du 19 au 22  février à Atakpamé, sa deuxième assemblée générale qui a regroupé les acteurs impliqués dans la gestion des produits chimiques.
Cette  rencontre qui s’est déroulée sous l’égide du ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration  Africaine et des Togolais de l’Extérieur se situe dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention  sur l’interdiction des armes chimiques au Togo. Elle a permis d’évaluer les activités de l’ANIAC-Togo en 2018  et  de définir les perspectives envisagées pour une lutte collective contre la prolifération des produits chimiques.
Les participants ont analysé les outils de gestion internes, examiné et adopté les rapports d’activités, moral et financier de l’année écoulée, le manuel de procédure et le projet de plan d’action 2019. Ils prévoient d’informer le grand public sur les activités  menées, les missions de l’ANIAC-Togo qui s’est engagée pour le bien-être socioéconomique des populations à travers la préservation du pays contre la prolifération des armes de destruction massive.
Selon les organisateurs est considéré comme produit chimique toute substance chimique ou tout échantillon de matière de composition chimique définit et présentant des propriétés caractéristiques, indépendamment de son origine.
Le président de l’ANIAC–Togo, Boyode Pakoupati  s’est réjoui du bilan positif des activités que l’Agence  a mené durant  l’année 2018. Il  a remercié le président de la République, Faure Gnassingbé  et les membres du gouvernement pour leur engagement dans la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive en général et particulièrement contre les armes chimiques. Pour lui, c’est curieux de contacter que de nos jours, l’humanité fait encore face aux menaces des produits chimiques et à leur utilisation irresponsables. A l’en croire, c’est pour relever le défi que l’ANIAC-Togo depuis sa création ne cesse de développer des stratégies en collaboration avec les acteurs impliqués dans la gestion des produits chimiques.
Le secrétaire   permanent de l’ANIAC –Togo, Ninkabou Tchein  a rappelé  que la  question des produits chimiques est vraiment transversale. Selon lui, l’utilisation des armes chimiques a des conséquences sur la santé car non seulement elle cause des accidents vasculaires cérébral mais elle affecte le système hormonal avec pour conséquence des malformations. Il a fait valoir que pour faire face  à la menace que posent ces produits chimiques  tous les Etats du monde se sont engagés à œuvrer pour un monde libéré des armes chimiques  à travers la convention du 29 Avril 1997. Cette convention, précise-t-il, porte sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques  et sur leur destruction.

ATOP/KAT/AAA

Dans la même catégorie