ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Ouverture à Rabat du 14è Forum Africain des Infrastructures


  12 Décembre      84        Economie (21486), Infrastructure (742),

 

Rabat, 12/12/2022 (MAP) – Le coup d’envoi du Forum Africain des Infrastructures a été donné, lundi à Rabat, avec la participation d’une pléiade de personnalités et de décideurs issus d’une trentaine de pays, avec la République Démocratique du Congo (RDC) comme invité d’honneur de cette 14è édition.

En plus des sujets et thématiques liés aux infrastructures de transport, les participants à ce conclave de deux jours, initié sous le thème « Infrastructure de transport: un impératif pour une Afrique intégrée », aborderont les enjeux de la connectivité routière et les défis en relation avec les infrastructures portuaires, ferroviaires et aéroportuaires.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a affirmé que les infrastructures de transport sont une condition sine qua non pour une intégration économique en Afrique.

De par sa politique de coopération volontariste et solidaire, basée sur la coopération Sud Sud, le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, oeuvre pour le repositionnement de l’Afrique sur l’échiquier international, a souligné M. Baraka.

Insistant sur le fait que l’Afrique a besoin d’une véritable industrie de l’investissement en vue de s’orienter vers un continent émergent, le ministre a mis en avant la position distinguée du Maroc en Afrique en termes notamment d’investissements et d’accords de coopération avec les pays amis et frères.

De son côté, Alexandre Kayembe, le Conseiller spécial en infrastructures du président congolais, a mis en avant l’énorme potentiel qu’offre son pays en matière de réalisations de grands projets d’infrastructures.

Il a remercié les organisateurs d’avoir choisi la RDC en tant qu’invité d’honneur de cette édition et pays hôte de la prochaine édition du Forum Africain des Infrastructures.

Pour cette édition 2022, organisée sous l’égide du ministère de l’Équipement et de l’Eau, les participants vont passer au crible les grandes avancées, les retards et faiblesses infrastructurels et, par ricochet, d’aboutir à un diagnostic à même de servir de guide aux autorités dans leurs politiques publiques.

Lors de ce conclave, les participants débattront de divers sujets dont la coopération aéroportuaire, la compétitivité et l’excellence portuaire, la modernisation et l’extension des ports, la cyber-sécurité et le secteur portuaire et la connectivité des zones désertes.

En gestation depuis des années, la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) est désormais en vigueur et devra avoir les moyens de ses ambitions. Cependant, la réussite de l’intégration commerciale africaine ne peut être assurée sans des infrastructures terrestres, portuaires et aéroportuaires adéquates capables de répondre efficacement à la dynamique de développement envisagée par les pays africains.

Parmi les temps forts de cette édition 2022, la séance d’appel à projets qui représente une occasion idoine pour les ministères des infrastructures et des transports africains de présenter les projets programmés dans leurs pays sur les court, moyen et long termes, une séance à laquelle participeront les bailleurs de fonds internationaux ainsi que les constructeurs, équipementiers, cabinets conseil en ingénierie.

Dans la même catégorie