AIP La 1e édition du Festival itinérant de la musique ivoirienne prévue en août à Yamoussoukro (Organisateur) ANG Luta de Praia/Guiné-Bissau participa com cinco atletas no Campeonato Africano de Dacar APS SENEGAL-SOCIETE-REACTION / Madina Gounass : le gouvernement réitère son appel au calme et prévient les fauteurs de troubles APS SENEGAL-MONDE-SANTE / L’engagement de Bassirou Diomaye Faye en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale MAP Bénin : Le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile en nette augmentation (ministre) MAP Burkina: Des décisions importantes seront prises pour la bonne marche de la Nation (présidence) MAP Burkina Faso: Un réseau de contrebande de carburant au profit des groupes terroristes démantelé MAP UE : Plus de 750 millions d’euros pour l’accélérateur de production de vaccins en Afrique MAP Ouverture à Paris du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales MAP La désertification, une menace majeure pour la biodiversité de la Namibie (ministre)

Plus de 180 écoliers nigérians tués, 1.680 autres enlevés en 10 ans (UNICEF)


  17 Avril      11        social (741),

 

Abuja, 17/04/2024 (MAP) – Plus de 180 écoliers nigérians ont été tués et 1.680 autres enlevés dans le pays au cours de la dernière décennie, a indiqué mardi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Dans un communiqué commémorant le 10e anniversaire de l’enlèvement massif, en avril 2014, de lycéennes dans leurs dortoirs à Chibok, une ville de l’État de Borno, dans le nord-est du pays, l’UNICEF a appelé à une plus grande action pour assurer l’éducation des enfants au Nigeria.

Cet incident marque le premier enlèvement massif d’écoliers au Nigeria, a noté l’agence onusienne, déplorant les attaques continues contre les écoles dans 10 États vulnérables en raison de systèmes d’alerte précoce inadéquats pour identifier la menace d’enlèvements par des acteurs non étatiques, citant des rapports vérifiés de l’ONU.

Elle a indiqué que les enlèvements éhontés d’élèves étaient en augmentation dans les violences liées aux conflits dans le pays d’Afrique de l’Ouest, notant qu’il y avait eu plus de 70 attaques contre des écoles au cours des 10 dernières années, avec environ 60 membres du personnel scolaire enlevés et 14 autres tués.

« La menace d’enlèvement d’élèves affecte gravement l’apprentissage des enfants. En 2021, plus d’un million d’enfants avaient peur de retourner à l’école, et en 2020, environ 11.500 écoles ont été fermées en raison d’attaques », a fait savoir l’UNICEF.

Tout en appelant à une intensification des efforts pour protéger les enfants du pays, identifiés comme la population la plus vulnérable, l’UNICEF a fait remarquer que seulement 37% des écoles de 10 États du Nigeria disposent de systèmes d’alerte précoce pour identifier les menaces telles que les attaques d’écoles.

Dans la même catégorie