MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Rencontre des acteurs politiques avec le chef de l’Etat pour la sortie de crise pré-électorale


  21 Mars      62        revue de presse (625), Société (45393),

 

Porto-Novo, 21 Mars 2019 (ABP) -La politique et le développement sont les principaux sujets intéressés par les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.
« Audience du président de la République avec la Société civile : Une rencontre de vérité » rapporte le quotidien de service public « La Nation ». Reçu en audience par le président de la république hier, après le conseil des ministres, la Plateforme des organisations de la société civile a principalement discuté avec son hôte de l’atmosphère pré-électorale qui prévaut actuellement au Bénin. Dans l’entendement des acteurs de ladite plateforme, tous les aménagements peuvent être faits en vue des législatives prochaines, sans que la date butoir de fin de mandat des députés le 15 mai prochain ne soit différée, informe le journal.
« Matin Libre » s’intéresse à une autre rencontre avec le chef de l’Etat. C’est celle de l’ancien président de la république Nicéphore Soglo ce mercredi. Le journal informe que même si aucune déclaration n’a été faite au terme des échanges entre les deux personnalités, on peut, au regard du contexte dans lequel les échanges se sont déroulés, affirmer sans risque de se tromper que la recherche des voies et moyens pour les élections législatives inclusives et pacifiques serait le plat de résistance.
« La Nation », de son côté parlera aussi de la rencontre du président de l’assemblée Me. Adrien Houngbédji avec l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU Mohamed Ibn Chambas. L’objectif de la rencontre, selon le journal, est de discuter avec le président de l’assemblée nationale Me. Adrien Houngbédji et voir comment l’aider à travers les difficultés dans le cadre de la mise en œuvre des réformes politiques importantes en cours au Bénin.
Dans la même perspective, les parutions ont aussi parlé des points de presse animés ce mercredi par l’opposition et la société civile. Selon les quotidiens Matin Libre et La Nation, les forces politiques de l’opposition, au cours de leur point animé au siège du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent, ont rejeté toute révision de la Constitution comme solution à la crise électorale actuelle, proposée par les députés de la mouvance présidentielle. A cet effet, elles proposent par ailleurs un consensus national élargi à des personnalités neutres et non celui limité à l’Assemblée Nationale.
« La Nation » précise que la société civile, au cours de son point de presse, par le biais de sa présidente Fatoumata Batoko Zossou, appelle l’attention des députés sur deux aspects primordiaux dont la loi dérogatoire doit nécessairement tenir compte. La première proposition c’est « la mobilisation de tous les acteurs concernés dans la droite ligne des vœux et sollicitations du chef de l’Etat afin qu’un réel consensus insusceptible de remise en cause se réalise autour du contenu de la loi dérogatoire ». La seconde, c’est que «cette loi dérogatoire puisse permettre une régulation des délais du processus électoral de sorte que la huitième législature soit installée à l’échéance constitutionnelle du 15 mai ».
Sur le plan du développement, « La Nation » apprend que la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) apportera un financement de 40 millions de dollars soit 23 milliards F Cfa pour appuyer les universités thématiques de Porto-Novo et d’Abomey, lors d’une signature d’accord qui devrait avoir lieu en marges des assemblées annuelles de la Banque islamique de développement qui auront lieu à Marrakech au Maroc du 3 au 6 avril prochain.
ABP/AM/CG

Dans la même catégorie