Inforpress Ministro das Comunidades preocupado com “bolsa de pobreza” no seio da comunidade em Portugal Inforpress Government wants to include 50% of Cabo Verdeans who are outside the social security system Inforpress São Vicente: Participantes da Urdi 2021 terão de apresentar teste negativo ou certificado de vacina Inforpress Aristides Pereira primeiro Presidente da República de Cabo Verde faleceu há 10 anos AGP Eliminatoires Mondial 2022 : la Guinée va accueillir le reste de ses rencontres au Maroc GNA Fix country demo hits Takoradi AIP Côte d’Ivoire : Les économies africaines ont besoin de financement pour se redresser,le président de la RDC GNA MMDCE’s nominations: WiLDAF-Ghana disappointed in the nomination of few women GNA Krachi East NPP throws support for MCE nominee GNA Ghanaians in Saudi Arabia asked to be law-abiding

Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague


  23 Juillet      18        Santé (11577),

   

Bukavu, 23 juillet 2021 (ACP).- Cent cinquante-trois (153) malades actifs sont déjà atteints de la Covid-19 au Sud-Kivu depuis la déclaration de la troisième vague de cette pandémie. Ce qui porte le cumul de cas à mille vingt et une personnes (1021) personnes déjà touchées avec soixante-trois (63) morts, a indiqué le président provincial de la sous-commission de la communication et engagement communautaire de lutte contre la Covid-19 au Sud-Kivu, le Dr Claude Bahizire, jeudi au cours d’un entretien avec l’ACP.

Selon cette source, ces malades sont repartis de la manière suivante : 3 de ces malades sont suivis à l’hôpital provincial général de référence de Bukavu, 3 malades à l’hôpital de Ciriri, 4 malades aux cliniques universitaires de Bukavu, 2 malades au centre Biopharm, 8 malades à l’hôpital général de référence de Panzi, 2 malades à l’hôpital Saint Luc, 1 malade à la prison d’Uvira, les autres malades actifs de la Covid-19 sont suivis à domicile.

La même source ajoute que la province du Sud-Kivu fait face à une montée de cas de Covid-19 comparativement aux mois précédents. Dr Claude Bahizire justifie cela par le fait que les habitants n’ont pas encore compris le risque que représente la Covid-19. Ainsi, il a proposé la mise en place des mesures de répression pour ceux qui ne respectent pas les mesures-barrières dans les bateaux, les écoles, les bus, les églises, les marchés, etc.

Actuellement, le comité provincial de lutte contre la Covid-19 au Sud-Kivu est dans la phase de conscientisation pour amener la population à comprendre les risques de cette maladie.

Dans la même catégorie