AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ONS rassure sur le bon déroulement des travaux de la pelouse du stade de Yamoussoukro AIP La CEI évalue le projet d’appui aux élections en Côte d’Ivoire avec ses partenaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI, le PNUD et leurs partenaires évaluent le projet d’appui aux élections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Centre de documentation et d’information de l’OMS inaugurée AIP Eliminatoires Mondial 2022/ La Côte d’Ivoire choisit le Bénin pour accueillir ses prochaines rencontres APS LE SÉNÉGAL VEUT AUGMENTER L’APPORT DE LA FILIÈRE SALINE À SA CROISSANCE ÉCONOMIQUE GNA Corporate governance critical for Africa’s future GNA GTA expectant of significant domestic tourism growth amidst COVID-19 GNA Speaker Bagbin launches second edition of Inter Schools Public Speaking Competition GNA Cancer patients urged not to lose hope in fighting the disease

TAMBACOUNDA : SAISIE DE PEAUX DE LÉOPARD, TROIS PRÉSUMÉS TRAFIQUANTS ARRÊTÉS


  16 Juin      22        Société (35777),

   

Dakar, 16 juin (APS) – Le Service régional des Parcs Nationaux de Tambacounda a arrêté récemment trois (3) présumés trafiquants de peaux de léopard, a appris l’APS.

Ils ont été ’’interpellés dans un restaurant de la place en flagrant délit de détention, de circulation et de tentative de commercialisation de deux (2) peaux de léopards’’, indique un communiqué.

Cette arrestation a été effectuée en partenariat avec le Commissariat Central de Kédougou et l’appui du projet Eagle Sénégal.

L’espèce de faune saisie est ’’intégralement protégée au Sénégal (….)’’.

Il souligne que la saisie de ces deux (2) nouvelles peaux porte à dix (10), le nombre de peaux de léopard saisies dans le Sénégal Oriental ces cinq (5) derniers mois.

Le communiqué relève que d’après ’’les investigations et les aveux des interpellés, les braconniers utilisent des moyens plus discrets et plus silencieux que les armes à feu, pour ne pas attirer l’attention des patrouilles anti-braconnage du ministère de l’Environnement ou des villageois’’.

’’Ces méthodes consisteraient entre autres à empoisonner les léopards et les lions avec des substances chimiques mortelles utilisées en agriculture, dissimulées dans de la viande de bœuf mise à disposition des grands fauves’’, explique-t-on dans le document.

Dans la même catégorie