MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

Afrique du Sud: Baisse des réserves en devises étrangères


  6 Juillet      33        Finance (3735),

   

Johannesburg, 06/07/2018 (MAP)- Les réserves sud-africaines en devises étrangères ont continué de reculer au mois de juin, suscitant des inquiétudes quant à la situation financière du pays, a indiqué vendredi la Banque centrale sud-africaine.
Ainsi, ces réserves se sont installées à 42,447 milliards de dollars en juin dernier contre 42,872 un mois auparavant, selon la Banque.
Cette baisse intervient sur fond d’un affaiblissement continu de la devise sud-africaine, le rand, qui a perdu ces dernières semaines beaucoup de sa valeur face aux principales devises internationales, en particulier le dollar américain.
Selon l’institut de la finance internationale (IIF), le rand s’est déprécié de 14 pc face au billet vert depuis le début du mois d’avril dernier.
Cette nouvelle dégringolade intervient suite à la publication de plusieurs données montrant l’aggravation du ralentissement économique qui plombe le pays depuis plusieurs mois.
Des chiffres publiés récemment ont indiqué que le Produit Intérieur Brut (PIB) sud-africain s’est contracté de 2,2 pc durant les trois premiers mois de l’année en cours.
L’agence internationale de notation, Moody’s, a tiré la sonnette d’alarme cette semaine face à la détérioration des indices financiers de l’Afrique du Sud.
Selon l’agence, l’affaiblissement continu du rand mettra en péril la capacité de l’Afrique du Sud à rembourser sa dette extérieure.
Le resserrement des conditions monétaires externes peut affecter le coût global de la dette sud-africaine, a dit Moody’s dans un rapport, relevant que la pression monétaire pourrait conduire la Banque centrale sud-africaine à augmenter ses taux directeurs.
L’agence estime, dans ce contexte que le déficit du compte courant sud-africain devra atteindre 2,7 pc du PIB à la fin de 2018.
Ceci devra entrainer une baisse des réserves du pays en devises à 38 milliards de dollars, souligne Moody’s.
AO

Dans la même catégorie