AIP COVID-19: Onze nouveaux cas confirmés en Côte d’Ivoire (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19: Une batterie de mesures pour supporter la crise sanitaire (PM) AIP Covid-19 : Amadou Gon annonce un plan de 1700 milliards de FCFA pour soutenir l’économie APS CORONAVIRUS : LE GROUPE BANCAIRE UBA OFFRE 150 MILLIONS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : Un cabinet d’intelligence économique s’inquiète de l’impact de la pandémie sur la filière cacao APS DÉCÈS DE L’ANCIEN PRÉSIDENT DE MARSEILLE, PAPE DIOUF APS TAMBACOUNDA : DES DONS EN VIVRES ET UNE ASSISTANCE FINANCIÈRE À PLUSIEURS GROUPES SOCIOÉCONOMIQUES APS LES ETATS MEMBRES DE L’OIF DEVRAIENT CONTRÔLER LE TRAVAIL DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL (PENDA MBOW) AIP COVID-19 : Des infectiologues internationaux émettent des doutes sur le bilan réel des chiffres en Chine AIP COVID 19: Des leaders d’opinion de Touba sensibilisés au respect des mesures sanitaires

Afrique du Sud: Baisse des réserves en devises étrangères


  6 Juillet      57        Finance (426),

   

Johannesburg, 06/07/2018 (MAP)- Les réserves sud-africaines en devises étrangères ont continué de reculer au mois de juin, suscitant des inquiétudes quant à la situation financière du pays, a indiqué vendredi la Banque centrale sud-africaine.
Ainsi, ces réserves se sont installées à 42,447 milliards de dollars en juin dernier contre 42,872 un mois auparavant, selon la Banque.
Cette baisse intervient sur fond d’un affaiblissement continu de la devise sud-africaine, le rand, qui a perdu ces dernières semaines beaucoup de sa valeur face aux principales devises internationales, en particulier le dollar américain.
Selon l’institut de la finance internationale (IIF), le rand s’est déprécié de 14 pc face au billet vert depuis le début du mois d’avril dernier.
Cette nouvelle dégringolade intervient suite à la publication de plusieurs données montrant l’aggravation du ralentissement économique qui plombe le pays depuis plusieurs mois.
Des chiffres publiés récemment ont indiqué que le Produit Intérieur Brut (PIB) sud-africain s’est contracté de 2,2 pc durant les trois premiers mois de l’année en cours.
L’agence internationale de notation, Moody’s, a tiré la sonnette d’alarme cette semaine face à la détérioration des indices financiers de l’Afrique du Sud.
Selon l’agence, l’affaiblissement continu du rand mettra en péril la capacité de l’Afrique du Sud à rembourser sa dette extérieure.
Le resserrement des conditions monétaires externes peut affecter le coût global de la dette sud-africaine, a dit Moody’s dans un rapport, relevant que la pression monétaire pourrait conduire la Banque centrale sud-africaine à augmenter ses taux directeurs.
L’agence estime, dans ce contexte que le déficit du compte courant sud-africain devra atteindre 2,7 pc du PIB à la fin de 2018.
Ceci devra entrainer une baisse des réserves du pays en devises à 38 milliards de dollars, souligne Moody’s.
AO

Dans la même catégorie