LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Afrique du Sud: Baisse des réserves en devises étrangères


  6 Juillet      39        Finance (3776),

   

Johannesburg, 06/07/2018 (MAP)- Les réserves sud-africaines en devises étrangères ont continué de reculer au mois de juin, suscitant des inquiétudes quant à la situation financière du pays, a indiqué vendredi la Banque centrale sud-africaine.
Ainsi, ces réserves se sont installées à 42,447 milliards de dollars en juin dernier contre 42,872 un mois auparavant, selon la Banque.
Cette baisse intervient sur fond d’un affaiblissement continu de la devise sud-africaine, le rand, qui a perdu ces dernières semaines beaucoup de sa valeur face aux principales devises internationales, en particulier le dollar américain.
Selon l’institut de la finance internationale (IIF), le rand s’est déprécié de 14 pc face au billet vert depuis le début du mois d’avril dernier.
Cette nouvelle dégringolade intervient suite à la publication de plusieurs données montrant l’aggravation du ralentissement économique qui plombe le pays depuis plusieurs mois.
Des chiffres publiés récemment ont indiqué que le Produit Intérieur Brut (PIB) sud-africain s’est contracté de 2,2 pc durant les trois premiers mois de l’année en cours.
L’agence internationale de notation, Moody’s, a tiré la sonnette d’alarme cette semaine face à la détérioration des indices financiers de l’Afrique du Sud.
Selon l’agence, l’affaiblissement continu du rand mettra en péril la capacité de l’Afrique du Sud à rembourser sa dette extérieure.
Le resserrement des conditions monétaires externes peut affecter le coût global de la dette sud-africaine, a dit Moody’s dans un rapport, relevant que la pression monétaire pourrait conduire la Banque centrale sud-africaine à augmenter ses taux directeurs.
L’agence estime, dans ce contexte que le déficit du compte courant sud-africain devra atteindre 2,7 pc du PIB à la fin de 2018.
Ceci devra entrainer une baisse des réserves du pays en devises à 38 milliards de dollars, souligne Moody’s.
AO

Dans la même catégorie