ANP COVID-19 : ‘’Les vaccins sont sûrs et qu’il faut aller se faire vacciner dès que les vaccins sont disponibles’’ (Président parlement CEDEAO) ANP 2ème session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires examinent le projet de budget 2022 de l’institution ACP Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants ACP Ituri : la CNSS débloque près de 184.987.800 FC pour les allocations du premier trimestre 2021 ACP Evaluation de l’accord de coopération COMESA et incubateur cuir de l’OPEC ACP Justice/RDC : le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation AGP Boké/célébration de Maouloud: Les fidèles musulmans prient pour la paix et l’unité nationale en Guinée AGP Conakry/environnement: Vers l’aménagement de 22 ronds-points et espaces publics de la ville ANG ANP/Gabinete de Assessoria de Imprensa nega gastos de mil milhões de francos CFA no arrendamento de instalações para funcionamento do órgão ANG Presidenciais’2021/ Missão de observadores avalia positivamente processo eleitoral cabo-verdiano

Campagne estudiantine contre la vandalisation des autobus


  14 Mars      24        Développement humain (244),

   

Abidjan, 14 mars (AIP)-La Fédération scolaire et estudiantine de Côte d’Ivoire (FESCI) et d’autres associations de jeunesse estudiantine ont entamé vendredi à Abidjan une caravane de sensibilisation dénommé «Protégeons les bus », en vue de lutter contre la vandalisation récurrente des autobus de la Société des transports abidjanais (SOTRA) par des étudiants.

«Nous sommes souvent accusés à tort. Nous avons placé notre mandature sous la maturité syndicale au service du développement du pays. Le rôle de la jeunesse n’est pas de détruire mais de développer. Alors nous ne pouvons pas être des casseurs. La Sotra et la FESCI sont des partenaires », a expliqué le secrétaire général de cette organisation estudiantine, Saint clair Allah.

Le directeur général de la Sotra, Méité Bouaké, qui s’est dit satisfait cette initiative, a rappelé l’importance de sa structure dans le développement du transport en masse en Côte d’Ivoire.

«Je sais que ce n’est pas vous qui cassez les bus. Car ceux qui ont été identifiés ont été sévèrement punis. Et je n’ai pas encore identifié un étudiant casseur de bus. La Sotra est l’entreprise la plus démocratique de la Côte d’Ivoire. Parce que, quand un bus gare à l’arrêt, c’est toutes les sensibilités politiques qui y montent», a relevé Méité Bouaké exhortant les populations à prendre soin de ce bien commun.

Répondant à une doléance de la FESCI, le premier responsable de la Sotra a pris l’engagement d’embaucher cinq diplômés en fin de cycle dans sa société.

La caravane a sillonné les gares nord, sud, campus pour sensibiliser les populations sur les actes de vandalisme perpétrés contre les autobus de la SOTRA.

Les autobus de la SOTRA sont plusieurs fois victimes d’actes de vandalismes sur en période électorale.

Dans la même catégorie