ACP Ituri : parution de l’ouvrage «Ensemble nous pouvons » pour la cohésion dans la diversité ACP Équateur : Cri d’alarme pour la protection des forêts à Losanganya ACP Ecologie : la RDC élue à la présidence du Comité d’Ethique d’une fédération africaine ACP Kinshasa : 262 patients retenus pour la deuxième campagne des chirurgies gratuites de cataracte ACP Kinshasa : campagne de sensibilisation des parents d’élèves à la lutte contre la poliomyélite ACP RDC : 810 femmes bénéficiaires des soins gratuits contre la fistule obstétricale ACP Kinshasa: des cambistes sensibilisés sur l’instruction administrative organisant le secteur ACP Kasaï-Oriental: construction d’une déviation pour la reprise du trafic sur la nationale 1 ACP Maniema : La 2ème phase de la campagne de vaccination contre la Poliomyélite, annoncée à Kindu APS MONDE-SANTE-FINANCEMENT / A Genève, Ibrahima Sy souligne la nécessité d’investir dans la promotion de la santé

Côte d’Ivoire-AIP/ Plaidoyer pour un accès abordable des ressources en ligne de qualité pour les enfants


  18 Juin      51        Développement humain (278), Société (45418),

 

Abidjan, 1 8 juin 2023 ( AIP)- Le parlement des enfants de Côte d’ Ivoire plaide pour la mise en place de mesures garantissant un accès abordable à des ressources en ligne de qualité pour tous les enfants.

Les « parlementaires enfants » ont présenté ce plaidoyer lors de la Journée de l’Enfant Africain célébrée vendredi 16 juin 2023 sous le thème « sensibiliser à la protection des droits de l’enfant dans l’environnement numérique ».

Le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, en collaboration avec l’UNICEF Côte d’Ivoire, ont organisé une table ronde sur le thème  » Protection des enfants en ligne : regards croisés « . Cette conférence a réuni des acteurs clés dans le domaine de la protection de l’enfant, notamment des représentants du gouvernement ivoirien, des jeunes parlementaires, des associations d’enfants, des organisations non gouvernementales et de la société civile, ainsi que des enfants eux-mêmes.

Le parlement des enfants ont formulé des recommandations portant sur la protection des enfants dans ce nouvel environnement numérique en constante mutation.

Ils reconnaissent certes les opportunités offertes par les technologies numériques, mais soulignent les risques auxquels les enfants sont exposés, tels que les fausses informations, les contenus violents ou pornographiques.

Le plaidoyer recommande outre les mesures pour garantir un accès abordable à des ressources en ligne de qualité pour tous les enfants, mais aussi la protection contre les dangers en ligne, la préservation de la vie privée et l’identité des enfants, la promotion des compétences numériques et l’implication du secteur privé dans la protection des enfants en ligne. Enfin, il est préconisé de placer les enfants au cœur des politiques numériques en leur donnant une voix dans leur élaboration.

Pour le représentant résident adjoint de l’UNICEF, Alioune Ndao, la technologie offre aux enfants de nombreuses possibilités de s’épanouir et de s’intégrer dans la communauté mondiale,  mais les opportunités s’accompagnent aussi de menaces et de défis. Tout comme dans le monde non numérique, les canaux numériques ne sont pas exempts d’abus, de violence ou d’intimidation.

La thématique de la journée  » devrait encourager les parties prenantes à prendre des engagements en faveur de la réalisation de ces droits, et les amener à s’engager à prendre des mesures concrètes pour lutter contre la cybercriminalité », a-t-il relevé.

La Journée de l’Enfant Africain, célébrée chaque année le 16 juin, offre l’occasion de rappeler l’importance de soutenir tous les enfants africains et de défendre leurs droits.

Dans la même catégorie