AGP N’Zérékoré/incendie au grand marché : Une cinquantaine de boutiques et leurs contenus partis en fumée (Bilan) AGP Gueckédou/ rentrée scolaire: La DPE annonce la vaccination du personnel enseignant avant la fin du mois d’octobre GNA British High Commission in Accra hosts climate showcase ahead of COP26 GNA Renominated MCE for Ketu North finally confirmed GNA 5,200 new infections of HIV recorded in children 0-14 – NACP GNA Saglemi Housing: AG to file witness statements, disclosures in six weeks AGP Boké/économie: L’ONG AUDIG lance le Projet « Contrôle démocratique et renforcement de la Transparence budgétaire » GNA Upper East HSWU ready to join nationwide strike action GNA TMA must complete office project for decentralized departments-Former MCE GNA Health Services Workers’ Union declares nationwide strike action

Congo : Plus de 6.000 personnes prises en charge par le service des secours pendant les examens d’État


  25 Septembre      20        Société (36505),

   

Brazzaville, 25 Septembre (ACI) – Le Commandement de la sécurité civile (Csc), à travers le service des secours, a pris en charge 6.590 personnes au cours de la session 2021 pour les soins de première nécessité pendant les examens d’Etat et autres concours, a fait savoir, le 24 septembre à Brazzaville, le médecin capitaine de police, M. William Thierry Mandzouono.

Il a donné cette information lors de la présentation du bilan de la couverture sanitaire des examens d’Etat et concours, en présence du commandant de la sécurité civile, le général Albert Ngoto. Il ressort de ce bilan que le nombre de personnes prises en charge en 2021 est en hausse, comparé à celui de l’année 2020, qui est de 4.653, soit une augmentation de 1937 cas.

Cette présentation a eu pour but de permettre aux ministères de l’enseignement général et technique d’exploiter les statistiques de ce rapport afin de tirer les leçons et parvenir à une préparation psychologique des candidats, en vue de les aider à mieux gérer le stress.

Le médecin capitaine Mandzouono a fait savoir qu’au cours de la session 2021, sur les 6.590 cas, les statistiques des consultations selon les différents examens se présentent comme suit : le Baccalauréat général, 2.483 cas ; le Baccalauréat technique, 1.262 cas ; le Brevet d’études professionnelles, le Bet et le Cap, 581 cas ; le Bepc, 2.127 cas ; le Cepe, 41 ; les concours, 96 cas.

Concernant les départements, le nombre de cas à Brazzaville s’élève à 4.260 cas, Pointe-Noire a enregistré 498 cas ; le Pool (Kinkala et Ignié), 503 ; la Bouenza, 131 ; le Niari, 270 ; la Cuvette, 294 ; la Sangha, 439 ; la Likouala, 195.

Assurée par les services de santé du Csc, cette couverture sanitaire a consisté en la prise en charge des candidats, des personnels administratifs et des agents des services de l’ordre dans les centres d’examen et de concours. A cette occasion, plusieurs pathologies ont été prises en charge, parmi lesquelles les céphalées, les douleurs abdominales, la fièvre et la dysménorrhée, a précisé le médecin capitaine de police.

Par ailleurs, il a dit que hormis les zones d’implantation des services de la sécurité civile, pour la session 2021, à titre exceptionnel, dans le département du Pool, la prise en charge a été étendue aux localités de Kinkala et d’Ignié.

Cette année, les services médicaux du Csc ont été mis à rude épreuve à cause de l’état d’amortissement des ambulances sur-sollicitées en cette période d’état d’urgence sanitaire dans le pays.

Pour les prochaines missions, les services de santé de la sécurité civile ont demandé aux autorités compétentes de renforcer les moyens roulants. Il s’agit de doter ces services d’ambulances de qualité et adaptées aux conditions de terrain et d’équipements de protection, le besoin des services ayant connu une croissance.

Dans la même catégorie