ABP Le commissaire de Natitingou et son adjoint mutés ACP Les bons du trésor et l’appui budgétaire ont financé le déficit du trésor de 564 millions USD du 1er janvier au 06 novembre 2020 ACP Le gouvernement s’engage à développer des nouvelles approches sur la production et la consommation ACP Albert Yuma place son nouveau mandat autour de cinq piliers en faveur du tissu économique congolais ABP Les producteurs agricoles de l’Atacora et de la Donga informés des mesures gouvernementales pour leur accès aux services financiers ABP Partage d’expériences entre les femmes de Yarakèou et de Pélébina sur la lutte contre les violences basées sur le genre ABP Le pont de Djidjozoun et le démarrage des activités du lycée technique de Akokponawa devenus effectifs grâce au président Talon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des investissements de plus de 500 millions de FCFA prévus sur trois ans à Sinfra Sinfra_programme triennal AIP Côte d’Ivoire-AIP/Deux projets lancés à Songon pour résorber le déficit d’eau potable AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une mesure spéciale souhaitée pour la commercialisation du cacao de petits grainages

Côte d’Ivoire-AIP/ Le chef d’état-major appelle à une armée apte à sécuriser les populations et leurs biens


  21 Octobre      15        Securité (1715),

   

Abidjan, 21 oct 2020 (AIP)- Le Général de corps d’armée Lassina Doumbia, chef d’état-major général des armées de Côte d’Ivoire a signifié aux militaires, le 15 octobre 2020 à Zambakro, que la République a besoin d’une armée apte à sécuriser les populations et leurs biens face aux nouvelles menaces.

Le général Doumbia a lancé ce message au cours de la conférence inaugurale de rentrée académique qu’il a délivrée devant les stagiaires du deuxième cours d’études supérieures de défense, selon une note d’information du Bureau d’information et de presse des armées (BIPA).

« La République de Côte d’Ivoire a besoin, plus que toute autre chose, d’une armée qui lui est utile, une armée qui se tient à l’écart du champ politique, une armée apte à sécuriser les populations et leurs biens face aux nouvelles menaces, une armée qui participe au développement des collectivités, une armée capable de la soutenir dans ses ambitions sur le plan international », a suggéré le général de corps d’armée à ses unités.

Pour lui, les Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) devront être capables d’aider au développement des communautés rurales avec la montée en puissance du bataillon du génie et avoir une présence bien plus visible sur les théâtres extérieurs par la création d’un centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix.

Lassina Doumbia porte un grand intérêt à la formation tant capacitaire que morale. Dans ce cadre, le plan stratégique prévoit la transformation qualitative des écoles et organismes de formation tout en accordant une place accrue à la formation éthique.

Le plan stratégique comporte entre autres, la mise en œuvre des résolutions consécutives à l’audit de la gestion des ressources humaines, la restructuration de la chaîne de commandement, la réadaptation des implantations des unités ainsi que leur organisation et leurs équipements.

Ce sont 21 officiers stagiaires, soit 13 de la Côte d’Ivoire et huit de pays amis (Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Mali, Niger et Togo) qui ont pris part, depuis le 28 septembre 2020, au 2ème cours d’études supérieures de défense, communément appelé « Ecole de guerre ».

Dans la même catégorie