AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue) APS AUCUN CAS DE COVID-19 DANS LA TANIÈRE (FSF) APS FACE À LA GUINÉE, LES GAMBIENS VONT JOUER LE MATCH DE LEUR VIE (ENTRAÎNEUR) GNA Minerals Commission stops Maxam Ghana Limited from operating

Côte d’Ivoire : La coordination régionale du RHDP met les chefs traditionnels en mission de paix dans le N’zi


  22 Novembre      22        Politique (20027), Société (37825),

   

Dimbokro, 22 nov 2020 (AIP) – La coordination régionale du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) du N’zi a mis en mission les chefs traditionnels en vue de la restauration de la paix mise à rude épreuve pendant la période de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Lors d’une rencontre samedi 21 novembre 2020 au siège du conseil régional du N’zi, le secrétaire d’État Koffi N’guessan Lataille a déploré les incidents qui ont mis à mal la cohésion sociale et la paix dans la région. Il a expliqué que cette mission vise à favoriser le vivre ensemble, à recoudre le tissu du dialogue entre les populations de la région mis en lambeau par les violences liées aux enjeux politiques.

Le responsable du RHDP a insisté sur la nécessité de maintenir les liens forts de cohabitation pacifique et d’harmonie qui ont toujours existé entre les différentes couches sociales dans le N’zi.

Koffi N’guessan Lataille a souligné le rôle primordial qu’a toujours joué par les gardiens de la tradition dans le maintien de l’équilibre social par le règlement dans le calme des différends qui opposent les populations aussi bien dans les villages que dans les villes.

Le délégué régional de la Chambre des rois et chefs traditionnels, Nanan N’guessan Behingbin, au nom des têtes couronnées, a apprécié cette démarche et salué le travail abattu en amont surtout par le comité civilo-militaire, le corps préfectoral, les élus et les cadres pour faire comprendre à la jeunesse les risques des conflits socio-politiques.

Il a souligné leur grande responsabilité en ces moments de tension et promis s’engager à fond pour des solutions consensuelles.

Des incidents qui ont émaillé la période électorale ont fait officiellement 85 morts, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie


Article

  23 Janvier     5

Article

  23 Janvier     9