GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

Côte d’Ivoire : La coordination régionale du RHDP met les chefs traditionnels en mission de paix dans le N’zi


  22 Novembre      3        Politique (13106), Société (25395),

   

Dimbokro, 22 nov 2020 (AIP) – La coordination régionale du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) du N’zi a mis en mission les chefs traditionnels en vue de la restauration de la paix mise à rude épreuve pendant la période de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Lors d’une rencontre samedi 21 novembre 2020 au siège du conseil régional du N’zi, le secrétaire d’État Koffi N’guessan Lataille a déploré les incidents qui ont mis à mal la cohésion sociale et la paix dans la région. Il a expliqué que cette mission vise à favoriser le vivre ensemble, à recoudre le tissu du dialogue entre les populations de la région mis en lambeau par les violences liées aux enjeux politiques.

Le responsable du RHDP a insisté sur la nécessité de maintenir les liens forts de cohabitation pacifique et d’harmonie qui ont toujours existé entre les différentes couches sociales dans le N’zi.

Koffi N’guessan Lataille a souligné le rôle primordial qu’a toujours joué par les gardiens de la tradition dans le maintien de l’équilibre social par le règlement dans le calme des différends qui opposent les populations aussi bien dans les villages que dans les villes.

Le délégué régional de la Chambre des rois et chefs traditionnels, Nanan N’guessan Behingbin, au nom des têtes couronnées, a apprécié cette démarche et salué le travail abattu en amont surtout par le comité civilo-militaire, le corps préfectoral, les élus et les cadres pour faire comprendre à la jeunesse les risques des conflits socio-politiques.

Il a souligné leur grande responsabilité en ces moments de tension et promis s’engager à fond pour des solutions consensuelles.

Des incidents qui ont émaillé la période électorale ont fait officiellement 85 morts, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie