GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Côte d’Ivoire: L’ANRMP et les acteurs sectoriels s’accordent pour l’amélioration du système de passation des marchés publics


  4 Août      6        Société (22806),

   

Abidjan – Sur l’initiative de l’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP), un atelier a été organisé les 29 et 30 juillet 2020 à Grand-Bassam, aux fins d’amener les responsables des cellules et services de passation des marchés et leurs assistants à améliorer la gestion de leurs opérations de passation des marchés publics.

A travers une nouvelle méthodologie, l’atelier qui a réuni une cinquantaine de participants a consisté à apporter un encadrement de la mise en œuvre des recommandations issues de l’audit au titre de la gestion 2018, énonce une note d’information de l’Autorité administrative indépendante transmise à l’AIP, le mardi 04 août 2020.

« Il s’agit de nous accorder avec les autorités contractantes représentées par les responsables des cellules et services de passation des marchés sur notre nouvelle approche pour répondre aux recommandations qui ont été identifiées à chaque rapport d’audit. (…) Cet exercice devra contribuer à l’amélioration de la gestion des opérations de la commande publique », a justifié le président de l’ANRMP, Coulibaly Yacouba Pénagnaba.

En effet, le Conseil de régulation a observé que la plupart des administrations publiques a du mal à suivre les recommandations issues des audits. D’où, l’organisation de cet atelier en vue d’une meilleure compréhension du traitement des recommandations issues des audits et proposer des mesures correctives, a-t-il poursuivi.

L’ANRMP est le régulateur des marchés publics en Côte d’Ivoire. Elle a notamment pour missions de définir la stratégie nationale en matière de formation, de statuer sur les différends ou litiges entre une autorité contractante et un acteur public ou privé nés à l’occasion de la passation et du contrôle de la commande publique dans les conditions prévues par l’ordonnance N°2019-679 du 24 juillet 2019 portant Code des marchés publics et le décret n°2018-358 du 29 mars 2018, déterminant les règles relatives aux contrats de Partenariat public-privé.

L’ANRMP veille également à l’application des principes de bonne gouvernance à travers les audits indépendants de la passation, de l’exécution et du contrôle de la commande publique.

Dans la même catégorie