GNA Parliament approves 81-million euro loan for Sekondi-Takoradi Water Project GNA NDC solicits massive votes in Zongo communities GNA Kwapong Nursing Training College bedevilled with inadequate physical infrastructure GNA NDC to empower 500 youth in New Juaben South on TVET GNA WAPCo organises free eye-screening for Kpone, Tema Manheam residents AGP Gabon/Covid-19 : «Je ne reculerai devant aucune décision pour protéger les Gabonais (es), en particulier sur le plan de la santé» (Ali Bongo Ondimba) APS LUTTE CONTRE LA TRAITE DES PERSONNES : UN OFFICIEL TIRE UN BILAN ’’GLOBALEMENT POSITIF’’ ANP Niger : Remise des attestations et diplômes de fin de cycle aux élèves et étudiants de l’IFTIC ANP Situation dans le Golfe : Le Ministre Kalla Ankourao réitère le soutien du Niger à l’Appel au cessez-le-feu ANP Niger : coup d’envoi des travaux de 3 projets dont la cimenterie de Kao dans la Région de Tahoua

DISTRIBUTION D’EAU : LE POINT B, CENTRE NÉVRALGIQUE À DAKAR


  6 Octobre      6        Environnement/Eaux/Forêts (2159),

   

Dakar, 6 octobre (APS) – Le directeur régional de la production Eau de la société Sen’Eau à Dakar, Malick Mbaye, a rappelé mardi l’importance du site du Point B (Front de Terre), dans le système de production et de distribution d’eau dans les régions de Dakar et de Thiès.

M. Mbaye, qui est par ailleurs le responsable des ouvrages et productions alimentant en eau la capitale sénégalaise et la région de Thiès (ouest), s’exprimait mardi lors d’une visite sur le site du Point B, où des travaux ont été entrepris par la Sen’Eau.

Ces chantiers, selon lui, devraient permettre une bonne distribution de l’eau dans Dakar et sa banlieue.

« C’est un site extrêmement important, un lieu stratégique. On peut dire que c’est le cœur du système. Quand il fonctionne correctement, le système l’est aussi », a-t-il expliqué.

’’Il y a des dysfonctionnements qui ne peuvent pas perdurer. Nous avons des problèmes à isoler sur ce site pour des besoins d’entretien’’, a-t-il indiqué, ajoutant que ’’des difficultés pour le sécuriser aussi existent ».

A ces difficultés s’ajoute une fuite d’eau importante que l’équipe en place a eu du mal à traiter sans l’arrêt du système, a également signalé Malick Mbaye.

Il a précisé que ’’c’est cela qui a occasionné une coupure d’eau dans certains quartiers de Dakar-ville qui sont alimentés par ce site.’’ Il a toutefois annoncé que le site ’’sera retravaillé au point qu’il va totalement changer de visage dans quelques mois », sans plus de précision.

La région de Dakar est alimentée par trois grands réservoirs : Mamelles, Madeleines et Point G (Sicap Liberté), a-t-il rappelé.

Selon lui, tous ces trois réservoirs sont alimentés à partir du site du Point B, objet de travaux qui devraient durer entre 10 et 12 heures. « Si ces sites ne sont pas remplis, une partie de Dakar se retrouve sans eau’’, a indiqué M. Mbaye.

Dans la même catégorie