Inforpress Covid-19: MpD garante que Governo tudo tem feito para minimizar impactos da pandemia em Cabo Verde Inforpress Covid-19: Produção cinematográfica em Cabo Verde nos próximos anos será mais difícil – ACACV ANP Niger : Le Président Issoufou Mahamadou bientôt en face de la jeunesse dans le cadre d’une ‘’Grande rencontre citoyenne’’ ANP Hausse de 33,3% du volume du commerce Niger-Turquie en 2019 (Ambassadeur) ANP Konni : un américain enlevé ce mardi près de Konni (préfet ) ANP Niger : Ouverture d’un atelier national de planification Humanitaire et de réponse aux besoins des réfugiés Inforpress São Vicente: Tribunal de Execução de Penas e Medidas de Segurança de Barlavento é para diminuir pendências – Janine Lélis AGP CNAMGS: Fin du ticket modérateur du Gabonais Economiquement Faible (GEF) AIP Présidentielle 2020: Aucune activité de mobilisation des candidats à Bonoua AIP Le secteur privé adresse un manifeste de dix points au gouvernement

Gabon : La deuxième ligne de production de la CIMAF, un témoignage du renforcement des relations de coopération exceptionnelles


  23 Septembre      8        Diplomatie (817), Politique (12284),

   

Libreville, 22 Septembre (AGP) – L’ambassadeur du Royaume du Maroc, Abdallah Sbihi, a déclaré que la deuxième ligne de production de ciment de CIMAF-Gabon constitue un témoignage d’approfondissement et de renforcement des relations de coopération exceptionnelles qui lient le Royaume chérifien au Gabon. C’était au cours de la cérémonie d’inauguration présidée par le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, en présence des membres du gouvernement et d’autres personnalités.

S’exprimant au Maroc dont il est le représentant en République Gabonaise,  Abdallah Sbihi a exprimé sa joie pour des efforts allant dans le sens de raffermir davantage les relations de coopération entre les deux pays.

«C’est avec une immense joie que je prends part avec vous, aujourd’hui, à la cérémonie d’inauguration de la deuxième ligne de production de ciment à l’usine du Groupe marocain Ciments de l’Afrique (CIMAF) d’Owendo. Cette heureuse occasion est également, pour moi, un motif de fierté et de satisfaction pour les efforts déployés de part et d’autre, de parfait concert entre nos deux pays frères et nos opérateurs économiques respectifs, pour approfondir et renforcer davantage les relations de coopération exceptionnelles qui existent si heureusement entre le Royaume du Maroc et la République Gabonaise Sœur, sous le leadership éclairé de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et Son frère, Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l’Etat», a-t-il déclaré.

Dans le même ordre d’idées, le diplomate Marocain, paraphrasant le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a indiqué que la deuxième ligne de production de la CIMAF est non seulement le prolongement de la volonté du Maroc à accompagner le Gabon dans la mise en œuvre du «Gabon industriel», mais également un témoignage de l’excellence des relations qui lient les deux pays orientés vers coopération sud-sud.

«Il y a un peu plus de 4 années, et exactement, le 29 Juin 2016, Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l’Etat, a procédé à l’inauguration de l’usine de production de ciments du groupe marocain Ciments de l’Afrique, après en avoir posé la première pierre en juin 2013 (…). L’implantation de cette usine, comme l’a bien dit le Chef de l’Etat dans son Allocution à l’occasion de la cérémonie d’inauguration, est un témoignage des réalisations qui sont accomplies dans le cadre du Gabon industriel. Elle est aussi le témoignage de l’excellence des relations entre le Royaume du Maroc et la République Gabonaise, lesquelles relations sont dirigées vers un renforcement de la coopération Sud-Sud».

Outre le renforcement de la coopération, l’Ambassadeur du Maroc a également rappelé l’apport de l’investissement. Notamment, la couverture des besoins en ciment sur toute l’étendue du territoire gabonais, la résorption du chômage et le transfert de la technologie, la création d’emplois supplémentaires directs et indirects.

S’adressant aux dirigeants du Groupe CIMAF, Abdallah Sbihi s’est félicité de la matérialisation de leur engagement pris auprès des autorités gabonaises, celui d’augmenter la capacité de production.

«Grâce à votre implantation au Gabon, tout comme la présence dans ce pays frère des autres grands groupes marocains, vous participez au raffermissement de la relation d’exception que le Maroc entretient avec le Gabon, relation que nous nous efforçons chaque jour à consolider et à renforcer davantage pour la rehausser au plus haut niveau, conformément au vœu de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et de Son frère, Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba», a-t-il dit.

«C’est, en effet, cet esprit qui anime la diplomatie marocaine, à savoir de concrétiser et de mettre en œuvre la vision Royale envers le continent africain, notre continent d’appartenance, visant l’émergence d’une nouvelle Afrique, une Afrique qui croit en son potentiel et en ses capacités, une Afrique optimiste capable de relever les défis du développement pour le bien-être de ses populations», a-t-il conclu.

L’investissement de cette deuxième ligne de l’usine de la CIMAF-Gabon a coûté 9 milliards de francs CFA. Elle prévoit une augmentation de la capacité de production à 850 mille tonnes par an, pour couvrir la demande intérieure annuelle en ciments estimée à 600 mille.

Dans la même catégorie