Inforpress MpD “convicto” de que país irá atingir meta de um milhão de turistas até 2021- deputado Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro Inforpress JpD formou uma geração que tem trazido soluções para Cabo Verde ao longos dos 25 anos – Euclides Silva Inforpress Ilha do Maio: Anciães extractoras de sal ponderam abandonar prática centenária APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA

Gabon : le FMI prévoit un taux de croissance de 2 pc en 2018


  26 Juin      35        Coopération (5101), Economie (24029), Finance (3785),

   

Libreville, 26/06/2018 (MAP) – L’économie gabonaise devrait s’inscrire en hausse de 2 pc en 2018 contre 0,5 pc en 2017, a estimé une délégation du Fonds monétaire internationale (FMI) qui séjournait depuis plusieurs jours à Libreville.

La croissance économique du pays devrait se redresser en 2018 pour atteindre 2%, contre 0,5% en 2017 et ce, en dépit des dérapages budgétaires substantiels et des progrès jugés lents sur les réformes structurelles, a souligné la mission dans un rapport publié au terme de son séjour qui s’inscrit dans le cadre de la réalisation de la deuxième revue de l’accord élargi du Gabon, au titre du Mécanisme élargi de crédit (MEDC).

Cependant, la mission du FMI a noté une relative stabilité de l’activité économique et une activité robuste dans les secteurs de l’extraction minière, de l’agriculture et du bois qui, selon elle, a contribué à éviter une récession de l’économie du pays.

Selon le document relayé par la presse locale, en dépit de la faiblesse des secteurs traditionnels de l’activité économique (pétrole, commerce et services), les perspectives à moyen terme restent favorables, si des politiques adéquates sont mises en œuvre comme prévu.

Dans ce sens, elle a relevé que les projets agricoles et forestiers en grande partie ruraux et à forte intensité de main-d’œuvre, pourraient générer des retombées positives, à condition d’entreprendre des réformes à même d’améliorer le climat des affaires.

Dans la même catégorie