AIP L’AIP remporte deux prix au Grand Prix FAAPA 2021 AIP La journée de l’entreprenariat féminin célébrée à Abidjan APS LES INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES CHINOISES EN AFRIQUE ESTIMÉS À 43 MILLIARDS DE DOLLARS EN FIN 2020 (LIVRE BLANC) AGP Guinée/Éducation : Pierre Kolié, 5ème de la République en sciences expérimentales au bac unique session 2020 plaide pour une bourse d’études à l’étranger AGP Guinée/Transition : Compte rendu du Conseil des Ministres AIP La Côte d’Ivoire s’offre 836 400 doses de vaccin Sinopharm pour lutter contre le covid-19 AIP La Suisse et la Côte d’Ivoire signent trois accords en matière de migration à Berne AIP Plus de 200.000 orphelins du Sida attendent d’être pris en charge en Côte d’Ivoire AIP Le Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan innove avec les Gaming Awards MAP Dakar: clôture de la 8e réunion du Conseil exécutif de la FAAPA par l’adoption du Plan d’action pour l’année 2022

Gabon : L’UDERE s’implante au village ‘’la Sango’’


  17 Octobre      21        Politique (19503),

   

Libreville, 17 Octobre (AGP) – L’implantation de l’Union démocratique et républicaine (UDERE, Majorité) à travers le Gabon, s’est poursuivie samedi dans la province de l’Estuaire, précisément au village ‘’la Sango’’, par Meyang, dans le 1er arrondissement de la commune de Ntoum sur la nationale 1, a constaté l’AGP.

Dans le cadre du développement de son parti, le président du l’Union Démocratique et Républicaine (UDERE, Majorité), Victor Missanda, a poursuivi, le samedi 16 octobre écoulé, l’implantation de ce jeune parti politique au village ‘’la Sango’’, par Meyang, une bourgade située à près de 5 kilomètres de Ntoum, le chef-lieu du département du Komo-Mondah, dans la province de l’Estuaire.

C’est Jean René Mimbi qui a été installé à la tête de la cellule de base de cette formation politique au village ‘’la Sango’’. Ce dernier a procédé, à son tour, à l’installation de deux de ses collaboratrices avec qui il compte animer les activités de ce parti dans ce village.

«Un parti politique se mesure à travers ses structures de base. Nous avons pensé que pour avoir une bonne formation politique, il faut du travail de terrain. Donc, nous sommes venus à ‘’la Sango’’ dans le cadre de l’implantation de notre parti et que nous avons entrepris depuis plusieurs mois», a expliqué Victor Missanda aux populations de ce village complètement excentré.

Il a exhorté les promus à se mettre au travail pour le développement de cette formation politique.

«Je tiens à vous rappeler que nous sommes un parti politique de la majorité soutenant la politique du chef de l’Etat, son Excellence Ali Bongo Ondimba. Un parti politique est comme une armée qui ne peut fonctionner qu’avec des soldats. Et les soldats ce sont les militants. Vous savez nous à l’UDERE nous avons le souci de soutenir la candidature du président de la République, son Excellence Ali Bongo Ondimba pour 2023. Et 2023, doit se préparer maintenant parce que nous estimons qu’une formation politique est une armée. On ne peut pas aller à une élection si vous n’avez pas une base réelle. Donc depuis un temps je me déploie pour essayer d’implanter mon parti, avoir le maximum de militants sur le terrain», a fait savoir Victor Missanda.

Pour lui, «le village ‘’la Sango’’ était le bon milieu parce que complètement excentré, coupé. Donc, il fallait que j’aille au contact de la population de cette bourgade pour les rassurer, leur dire que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, est toujours là, derrière nous, à nous tenir en tant que Gabonais».

Le promu n’est pas resté indifférent face à cette marque d’attention à son endroit. Il a remercié le directoire de l’UDERE pour le choix porté sa modeste personne.

Victor Missanda et la délégation qui l’accompagnait ont exhorté les populations à respecter les mesures barrières, et aller se faire vacciner contre la Covid-19 qui continue de se répandre à travers le monde, et au Gabon en particulier où cette maladie ne cesse de décimer les populations avec l’apparition de la 3ème vague et le variant delta.

Dans la même catégorie