GNA Parliament set to vet President’s nominees GNA COVID-19: Ghana records more than 600 daily infections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux tonnes de ciment et un million pour soutenir la construction de deux mosquées à Tengrela AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre KKB attendu dimanche dans le village du président Laurent Gbagbo APS UNE ASSOCIATION FRANÇAISE OFFRE DU MATÉRIEL MÉDICAL À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE THIÈS APS PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR DIT SE PRÉSENTER EN CANDIDAT FAVORI APS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ NOUÉS À DIOURBEL POUR OFFRIR DES EMPLOIS À 308 JEUNES APS LE SIÈGE DE LA ZONE A DE L’UFOA SERA DÉLOCALISÉ À DAKAR AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement de la deuxième dose de la vitamine A et de déparasitant à Gbéléban AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le premier préfet du département de Bonon présenté à la population

JEUNES DISPARUS DANS LA FORÊT DE BLAZ : DEUX CORPS RETROUVÉS EN COURS D’IDENTIFICATION


  21 Décembre      14        Société (27649),

   

Dakar, 21 déc (APS) – Deux corps ont été retrouvés à Albondy dans la forêt de Bissine, dans la commune d’Adéane (Ziguinchor, sud), a appris l’APS de source sécuritaire ce lundi, soulignant que ’’tout porte à croire qu’il s’agirait des corps des jeunes portés disparus depuis deux semaines dans la forêt classée de Blaz’’.

’’C’est aujourd’hui que l’Armée nous a remis deux corps, je dirais même deux squelettes. Le processus d’identification et d’autopsie est lancé. Tout porte à croire qu’il s’agit des corps des jeunes portés disparus de Boutoupa Camaracounda’’, a confié à l’APS cette source.

’’A côté des corps qui sont en état de décomposition très avancé, nous avons retrouvé une paire de chaussures et un téléphone portable qui appartiennent à l’un des jeunes portés disparus’’, a-t-elle ajouté.

’’Nous attendons la fin des opérations d’identification pour en savoir un peu plus. Mais tout porte à croire que les deux corps retrouvés seraient ceux deux jeunes portés disparus du village de Niadiou dans la commune de Boutoupa Camaracounda’’, a-t-elle poursuivi.

Les deux jeunes, originaires du village de Niadiou dans la commune de Boutoupa Camaracounda (Ziguinchor), étaient portés disparus depuis deux semaines dans la forêt classée de Blaz sur la ligne frontalière avec la Guinée-Bissau.

Ils faisaient partie d’un groupe de 11 jeunes à la recherche d’un autre garçon porté disparu dans la forêt classée de Blaz.

Des tirs de sommations ’’provenant probablement des bases de combattants’’ ont été déclenchés en direction des jeunes qui se sont dispersés, selon une source locale.

A leur retour au village de Niadiou, seuls 9 sur les 11 étaient présents, les deux autres étaient introuvables.

Les forces de défense et de sécurité ont multiplié les opérations de ratissage et de recherche dans la zone pour retrouver les deux jeunes.

Dans la même catégorie