APS MACKY SALL DRESSE LES CONTOURS D’UN PLAN QUINQUENNAL DE FINANCEMENT DE LA SANTÉ GNA Minister cuts sod for Damang Arts Training Centre GNA Disregard money sharing reports – NDC GNA Plan International Ghana imparts literacy, numeracy skills to children INFORPRESS São Vicente: URDI 2020 terá orçamento reduzido para 3.500 contos INFORPRESS Santiago Norte: Município de São Miguel celebra hoje seu 23º aniversário e festa do seu patrono INFORPRESS Empresário Américo Soares designado cônsul honorário do Brasil na ilha do Sal INFORPRESS Covid-19: Situação do País será “bem mais difícil” em 2021 se não for alterado o quadro actual – PR INFORPRESS Concurso ‘Lossguia’ selecciona 14 projectos dos 28 submetidos INFORPRESS Covid-19/Praia: Sindicatos concordam com adiamento das aulas presenciais no município

KAFFRINE : DES INFIRMIERS CHEFS DE POSTE ET SAGES-FEMMES FORMÉS À LA GESTION ET AU MANAGEMENT DU PALUDISME


  16 Août      13        Santé (7482),

   

Kaffrine, 15 août (APS) – Quelque 24 infirmiers- chefs de poste et sages-femmes de la région de Kaffrine (centre) ont bouclé, samedi, une formation sur la gestion et le management du paludisme au niveau local, a constaté l’APS.

Cette cession de formation qui a duré six jours a été organisée par la région médicale de Kaffrine en partenariat avec le programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).

« Ce cours de paludologie destiné aux infirmiers-chefs de postes et sages-femmes de la région de Kaffrine a été organisé grâce à l’appui technique et financier du PNLP », a expliqué le médecin-chef de la région médicale, Dr Moustapha Diop.

Selon lui, il vise à donner à ces acteurs de la santé des connaissances et des compétences pour améliorer la gestion et le management du paludisme au niveau décentralisé.

Cette formation, a-t-il ajouté, « va également permettre à la région de Kaffrine d’être au rendez-vous en 2030 par rapport à l’élimination du paludisme au Sénégal ».

« Nous avons formé 24 infirmiers-chefs de poste mais également des sages-femmes. Nous sommes à 75% dans le niveau d’exécution de cette formation. Donc, il nous reste 25% », a-t-il fait savoir.

« Cette formation vient dans un contexte particulier d’hivernage (…) avec une très probable association paludisme et COVID-19 », a fait observer Dr Diop.

Il a ainsi salué l’initiative du PNLP qui, a-t-il dit, « a proposé à la région médicale de Kaffrine une fiche technique qui permet de gérer l’association COVID-19 et paludisme ».

Dr Moustapha a par ailleurs jugé satisfaisant le bilan de la lutte contre le paludisme à Kaffrine sur cinq ans.

« Des pas importants ont été faits parce que la région de Kaffrine en 2016 était à une incidence de 18 pour mille. Et, le rapport 2019 montre une incidence de 8 pour mille soit une baisse de 10 points en cinq ans grâce aux interventions qui ont été mises en œuvre dans la région », a-t-il insisté.

Mais, a-t-il déploré, « le département de Koungheul se distingue du lot avec une incidence en 2019 de 17 pour mille », dépassant « largement la moyenne régionale ».

« Nous avons enregistré en 2019 quinze décès dans la région de Kaffrine et les douze nous proviennent du département de Koungheul », a-t-il ajouté, soulignant que la région médicale va renforcer son intervention dans le district de Koungheul.

Dans la même catégorie