AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre

KAOLACK : 65 ARBRES DONT 15 BAOBABS PLANTÉS À NGOTHIE


  9 Août      9        Environnement/Eaux/Forêts (2100),

   

Dakar, 9 juil (APS) – Quelques 65 arbres dont 15 baobabs ont été plantés, dimanche, à Ngothie, une localité située dans le département de Kaolack, a l’occasion de la 37e journée nationale de l’arbre, a constaté l’APS.

’’(…) Nous venons de planter 65 arbres dont 15 baobabs et 50 épineux », a déclaré Alioune Badara Mbengue, gouverneur de la région de Kaolack, soulignant que cette journée marque ’’une étape importante dans la sensibilisation des populations sur le rôle de l’arbre dans le développement de notre pays et dans la vie d’une manière générale’’.

Le baobab dont le nom scientifique est l’adansonia digitata est l’arbre parrain de cette 37ème édition. Le thème retenu cette année est : ’’La reforestation, un remède contre les pandémies’’.

’’C’est un arbre avec une durée de vie estimée entre 1000 et 6000 ans. Il joue un rôle important dans l’alimentation, dans le domaine de la médecine traditionnellement, dans l’aspect écologique entre autres, avec énormément de revenus pour l’homme », a souligné le gouverneur.

Parlant du thème de la journée, l’autorité administrative a indiqué que ’’la plupart des maladies infectieuses sont des maladies zoonoses et ces maladies se développent là où l’écosystème est menacé’’.

Le Colonel Moussa Dramé, Inspecteur régional des eau et forêts de Kaolack, a expliqué le choix de Ngothie pour ’’encourager et motiver d’avantage’’ la population locale qui s’investit beaucoup dans la préservation de la nature depuis des années.

Dans la même catégorie