NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Kenya: Lancement à Mombasa du premier projet d’aéroport alimenté à l’énergie solaire en Afrique


Nairobi, 14/12/2018 (MAP)- Le lancement du premier projet d’aéroport pilote alimenté à l’énergie solaire « Solar-at-Gate » au niveau de l’Afrique, a été donné à l’aéroport international Moi de Mombasa, au Kenya, par le président du Conseil de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), Dr Olumuyiwa Benard Aliu.

Le lancement de ce projet pilote a été donné en marge de la 11ème conférence sur les négociations aériennes ICAN (Air Service Negotiation 2018) de l’OACI, qui se tient actuellement à Nairobi, capitale kényane, avec la participation de quelque 500 délégués représentant plusieurs États, dont le Maroc représenté par une délégation de la Royal Air Maroc (RAM).

Prévus pour une durée de 10 mois, les travaux du projet « Solar-at-Gate » consistent à l’installation d’une centrale photovoltaïque solaire au sol de 500 kW et d’un équipement d’électrification des passerelles télescopiques.

Afin d’éliminer les émissions de dioxyde de carbone, le système sera interconnecté au réseau du terminal de l’aéroport et accordera la priorité à la consommation de l’énergie solaire sur le réseau. L’électricité générée par les panneaux solaires photovoltaïques fournira respectivement l’air conditionné et l’alimentation aux aéronefs amarrés aux passerelles télescopiques. À son plein fonctionnement, l’installation solaire génèrera 820 000 kWh par an et évitera au moins 1 300 tonnes de CO2 de rejet chaque année.

Organisée du 10 au 14 décembre, la 11 conférence de l’ICAN est une rencontre qui offre aux États une plateforme pour mener de multiples négociations ou consultations bilatérales (régionales ou plurilatérales) sur les services aériens.

Elle offre aux participants un espace pour se renseigner sur les tendances actuelles, discuter et échanger des expériences, ainsi que d’excellentes possibilités de réseautage.

C’est la deuxième fois que l’évènement se tient en Afrique et la première fois en Afrique centrale et orientale.

Depuis sa création en 2008, plus de 142 États au total ont participé à ICAN au moins une fois. Pour rappel, plus de 500 délégués avaient assisté à l’édition 2017 qui s’est déroulée au Sri Lanka du 4 au 8 décembre.

Dans la même catégorie