MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bank Of Africa lance sa nouvelle plateforme de crédit à la consommation « creditdaba.ma » AIP Un cadre RHDP de Man en lice pour une candidature d’indépendant aux législatives AIP La paix et la solidarité célébrées dans le canton Kafigué AIP Des motos pour les secrétaires de sections RHDP du canton Kafigué AIP L’érection du village de Dagba en sous-préfecture souhaitée AIP Aimée Zébéyoux réconcilie les populations autochtones et allogènes de Téhiri MAP Lancement de la 6eme Semaine du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA)

La DGBF tient un atelier sur le processus de mise œuvre de la comptabilité des matières des services de l’Etat


  17 Décembre      15        Société (27372),

   

Grand- Bassam, 17 déc 2020 (AIP)- La direction générale du Budget et des Finances (DGBF), en collaboration avec les ministères techniques, organise, depuis mercredi 16 décembre 2020 à Grand -Bassam, un atelier sur le processus de mise en œuvre de la comptabilité des matières des services de l’État.

Cet atelier va permettre à la DGBF de présenter des acquis et d’indiquer comment les améliorer pour consolider davantage les synergies et les outils nécessaires à l’implantation de la comptabilité des matières.

Le directeur du patrimoine de l’État, Ali Sissoko, s’est réjoui de cette rencontre d’échange qui, selon lui, assurera une mise en œuvre effective et coordonnée de la comptabilité des matières en Côte d’Ivoire.

Le directeur général adjoint du Budget et des Finances, Diaba Koutouan Roger, a souligné, pour sa part, que le pays est menacé par des risques de déperdition des actifs du patrimoine de l’État.

« Face à ces risques et pour une gestion efficace de ces actifs, il s’est avéré pertinent d’initier la mise en place de la comptabilité des matières qui s’inscrit dans le cadre global de la réforme des finances publiques dans l’espace UEMOA », a-t-il justifié la tenue de cet atelier qui s’achève vendredi.

(AIP)

Dans la même catégorie