AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des acteurs du secteur cacao planchent sur la durabilité et la bonne gouvernance dans la filière à Abidjan AIB Burkina/CENI : Le rapport public 2022-2023 remis au Chef de l’Etat AIB Burkina : La CIL a enregistré une centaine de plaintes en 2022, présidente AIB Burkina : IssiakaSoulama souhaite renforcer l’efficacité de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique AIB African Initiative rapproche davantage les populations burkinabè, maliennes et nigériennes à travers le Sambo AIB Le maïs n’est pas la solution à la souveraineté alimentaire, selon un agriculteur AIB Burkina/SIAEL 2024 : Des meilleurs acteurs du monde rural primés MAP 74-ème Berlinale : le documentaire ‘’Dahomey’’ de la Sénégalaise Mati Diop remporte l’Ours d’or MAP Ouganda: La Sollicitude dont SM le Roi, Amir Al Mouminine, entoure les ouléma africains, hautement saluée à Kampala ANP Projet de création de la confédération des Etats de l’AES: le M62 salue l’initiative des trois Etats du Sahel

Lancement de l’application STOPINTOX pour lutter contre la désinformation


  25 Mars      79        Technologie (989),

 

Abidjan,24 mars 2022 (AIP) -Une application gratuite dénommée « STOPINTOX » pour lutter contre la désinformation, a été présenté jeudi 24 mars 2022, à l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan par l’équipe pro jeune, dans le but d’aider les étudiants à vérifier l’information diffusée sur les réseaux sociaux.

Selon la coordonnatrice du projet, « STOPINTOX », Sonia Yéboua, la mise en place de l’application est une initiative du l’équipe pro jeune, portée par l’Ong yourth space for peace en partenariat avec la national democratic institut (NDI).

« Cette application permettra à l’utilisateur de renforcer ses connaissances en matière de désinformation, de discours de haine et de technique de vérification d’information et de vérifier tout type d’information en ligne » a souligné Mme Yeboua.

Elle permet également de diffuser des visuels animés contre la désinformation et les discours de haines et favorise l’obtention de badges d’ambassadeur de « STOPINTOX » contre la désinformation et les discours de haine.

« Je suis heureux de savoir que la jeunesse ivoirienne et surtout universitaire en Côte d’Ivoire est en train de prendre le devant, pour nous aider tous, à contre-carrer un mal qui est en train de fragiliser notre démocratie émergente, qui fragilise l’harmonie, les valeurs de la vérité, de la transparence, de convivialité à travers l’émergence de l’intoxication, de la désinformation, des discours de haines », a déclaré le directeur Afrique de NDI Côte d’Ivoire, Dr Christopher Fomunyoh.

Il invite la jeunesse à s’approprier cette application et à en profiter au maximum pour un meilleur développement économique, social et politique des pays africains.

Dans la même catégorie